Retour à Coal Run – Tawni O’Dell

3-etoiles.gif

Ivan Zoshenko revient à Coal Run, sa ville natale, après seize ans d’absence. Pour les habitants du coin, il reste le grand Ivan Z., une star
locale du football. Après un accident qui a stoppé net sa carrière, Ivan a fui cette région sinistrée et ses rêves brisés, et s’est réfugié dans l’alcool. S’il revient aujourd’hui, c’est que
Reese, un ancien camarade d’école, doit bientôt sortir de prison: quel compte ont ils à régler?

Retour à Coal Run est tout autant l’histoire d’une région que celle d’Ivan. Ce
coin de Pennsylvanie est une région minière qui a sacrifié bien des hommes: Elle en a tué beaucoup, et a abandonné les autres au chômage et à l’alcool. Les
personnages, violents et désespérés, sont à l’image des paysages sinistrés dans lesquels ils évoluent. Marqués par les souvenirs des coups de grisou ou de la guerre du Vietnam, ils sont à la
recherche de la moindre et inestimable étincelle de bonheur. Un drame social noir et poignant, empreint cependant d’un certain classicisme qui ne réserve pas de réelle surprise.

Belfond 2004, 355 pages,
19.80€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Adaptations de romans au cinéma (1)



De nombreux romans seront adaptés pour le grand écran dans les mois qui viennent… Voilà une liste non exhaustive de ces adaptations à venir:

Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda sera adapté par Claude Berri, avec Charlotte Gainsbourg et Jean-Paul Rouve. Le tournage débutera à l’automne 2005.

14.99€ (99F) de Beigbeder sera adapté par Jan Kounen. La voix off devrait être assurée par Beigbeder lui-même.

Yves Angelo a adapté Les âmes grises (Prix des Lectrices de Elle 2004) en collaboration avec son auteur Philippe Claudel. Sortie le 28 septembre 2005, avec Jacques Villeret et Jean-Pierre Marielle.

Le parfum de la dame en noir de Gaston Leroux a été adapté par Bruno Podalydès (on lui doit déjà Le mystère de la chambre jaune) avec Pierre Arditi et Sabine Azéma (sortie en septembre).

« La vie est à nous«  de Gérard Krawczyk (le réalisateur des « Taxi ») est une adaptation du roman de Jean-Marie Gourio, L’eau des fleurs (sortie en novembre 2005, avec Sylvie Testud, Josiane Balasko, Eric Cantona).

Les jours fragiles de Philippe Besson va être adapté par François Dupeyron. Julie et Guillaume Depardieu pourraient y incarner Arthur Rimbaud et sa sœur Isabelle.

Le concile de Pierre de Jean-Christophe Grangé sera adapté par Guillaume Nicloux qui a déjà engagé Monica Bellucci. C’est la 3ème adaptation d’un roman de Grangé après « Les rivières pourpres » et « L’empire des loups« .

« Le passager » avec Julie Depardieu est une adaptation par Eric Caravacade de La route de Midland d’Arnaud Cathrine.

A noter aussi les adaptations de: Pars vite et reviens tard de Fred Vargas, par Régis Wargnier; Je m’appelle Elizabeth d’Anne Wiazemsky, par J.P Ameris; Voyage au bout de la nuit de Céline, par François Dupeyron; La boîte noire, la nouvelle de Tonino Benacquista, par Richard Berry; L’enfant de Noé d’Éric-Emmanuel Schmitt par Alain Berliner; L’amant de Lady Chatterley, une ré-adaptation de Pascale Ferran.

UGC vient d’acquérir les droits d’ Un secret de Philippe Grimbert, dont la réalisation devrait être confiée à Claude Miller.

Les droits de Allah superstar de YB et de Le dernier pour la route, essai de Hervé Chavalier, ont aussi été acquis par des maisons de production. Et on peut ajouter à cette liste le très médiatique tournage du Da Vinci Code avec Audrey Tautou!

Source: Le film français/Allociné


Rendez-vous sur Hellocoton !

[roman] La chorale des maîtres bouchers – Louise Erdrich

A la fin de la première guerre mondiale, Fidelis épouse la fiancée de son meilleur ami mort au combat, avant de quitter son Allemagne natale pour les Etats-Unis et le Dakota du Nord. Avec pour tout bagage une valise pleine de couteaux et de saucisses, il s’arrête dans la petite ville d’Argus, ouvre une boucherie et fonde une chorale. Quelques années plus tard, une jeune femme originaire d’Argus, rend visite à son père alcoolique. Elle est accompagnée de Cyprian, un équilibriste homosexuel.

Cette saga passionnante court d’une guerre à l’autre, des années 20 aux années 50. Autour de deux couples aux relations ambiguës, Louise Erdrich fait vivre avec talent le quotidien d’une petite communauté américaine bigarrée, avec ses notables et ses marginaux, ses commerces ou sa chorale, ses amitiés et ses animosités, ses joies ou ses drames. Ces histoires quotidiennes qui se déroulent sur fond de grande Histoire et de conflits mondiaux forment au final une fresque captivante!

Albin Michel 2005/ Le livre de poche 2007 – 5 étoiles

Rendez-vous sur Hellocoton !

Spirales – Tatiana de Rosnay

4-etoiles.gif

Hélène est une bourgeoise à la vie lisse, femme d’un éditeur parisien, mère et grand-mère
comblée. Son existence sans aspérités s’écoule tranquillement entre réceptions et activités bénévoles. Mais un coup de tête la conduit un jour dans le lit d’un inconnu… qui meurt d’une crise
cardiaque entre ses bras. Affolée, Hélène s’enfuit en oubliant son sac à main dans la chambre du défunt.

Menée sur un rythme très dense, cette spirale de mensonges et de mauvais choix est angoissante à souhait. On frissonne devant la vie d’Hélène
qui s’effrite peu à peu, devant ses certitudes qui s’écroulent, devant le vernis social qui s’écaille.. Un thriller psychologique très réussi!

Plon 2004, 201 pages, 16€
Le site de Tatiana de Rosnay

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Roman Jeunesse] Sobibor – Jean Molla

Et si l’anorexie d’Emma n’était pas seulement due à l’indifférence de ses parents ou aux mots malheureux d’un petit ami? Une nuit, l’adolescente entend sa grand-mère d’origine polonaise prononcer deux noms inconnus, « Jacques » et « Sobibor« . A la mort de cette grand-mère tant aimée, la jeune fille découvre dans ses affaires un vieux cahier qui va bouleverser sa vie: le témoignage d’un français ayant œuvré dans le camp d’extermination de Sobibor, en Pologne.

Avec une grande puissance romanesque, ce livre mêle deux sujets a priori très éloignés l’un de l’autre, l’anorexie et les camps de la seconde guerre mondiale. Jean Molla évoque le fardeau du secret de famille, le pouvoir de la mémoire et de la transmission. Un roman fort et troublant.

Editions Gallimard Jeunesse 2003, 191 pages – 5 étoiles

Rendez-vous sur Hellocoton !