Passage du désir – Dominique Sylvain

2_etoiles.gif

Jean-Luc, Farid et Noah braquent un bureau de change parisien. Malgré l’incompréhension de ses deux amis, Farid a l’intention de
donner sa part du butin à Vanessa, son ex-petite amie. Mais quelques heures plus tard, le corps de Vanessa est découvert par ses deux colocataires, avec un énorme sac de billets près
d’elle.
Les soupçons de la police se portent sur Maxime, un restaurateur du quartier, qui aurait eu une liaison avec la jeune
femme.  Mais deux habituées du restaurant, Lola Jost et Ingrid Diesel, joignent leurs efforts pour mener leur propre enquête et prouver l’innocence de Maxime.
Après avoir lu l’excellent Tokyo de Mo Hayder, distingué par le prix des Lectrices de Elle 2006, j’ai noté fébrilement les quelques polars ayant obtenu ce prix les années précédentes, espérant y découvrir d’autres pépites.
« Passage du désir » est la première aventure d’un duo d’enquêtrices peu banal: Lola Jost est une ex-commissaire
renfrognée, qui profite de sa retraite récente pour faire d’énormes puzzles en robe de chambre. Et sa comparse, Ingrid Diesel, est une masseuse américaine toute en force et sensualité, qui mène
une double vie. Deux personnages originaux certes, mais pas très crédibles,  et dont la complicité immédiate sonne un peu faux. Ce couple insolite écrase une intrigue assez fade, pas
désagréable, mais qui ne sort pas des sentiers battus. Malgré un décor sympathique qui met en avant un quartier parisien,  « Passage du désir » est un  polar peu convaincant!
2004, j’ai lu, 282 pages, 5,80€
Grand prix des lectrices de Elle 2005
Rendez-vous sur Hellocoton !

Prix littéraires 2006, petite récap.

Petit tour d’horizon des principaux prix littéraires décernés ces dernières semaines:



Prix Goncourt : « Les Bienveillantes » de Jonathan Littell (qui a aussi obtenu le Grand Prix de l’Académie Française).

Prix Goncourt des lycéens: « Contours du jour qui vient » de Léonora Miano (Plon)

Prix Femina: « Lignes de faille » de Nancy Huston (Actes Sud)


Prix Femina du roman étranger: « L’histoire de Chicago May » de Nuala O’Faolain (Sabine Wespieser)
Prix Femina de l’essai: « Qui dit je en nous ? » de Claude Arnaud (Grasset).



Prix Medicis
:
« Une promesse » de Sorj Chalandon (Grasset).

Prix Médicis du roman étranger: « Le retour du hooligan : une vie » de Norman Manea (Seuil).
Prix Médicis de l’essai : « Frère du précédent » de Jean-Bertrand Pontalis (Gallimard).

Prix Renaudot: « Mémoires de porc-épic » d’ Alain Mabanckou

(Seuil)

Prix Renaudot de l’essai ou document: « Pour Jean-François Revel » de Pierre Boncenne (Plon)
Prix Renaudot des lycéens : « Maos » de Morgan Sportès (Grasset)



Prix Interallié: « Marilyn, dernières séances » de Michel Schneider (Grasset)

Le Prix de Flore est allé à « Rendez vous » de Christine Angot (Flammarion) et le prix Décembre à « Coma » de Pierre Guyotat (Mercure de France)

A noter aussi un nouveau prix « le 15 minutes plus tard« , décerné 15 minutes après le Goncourt. Pour sa première édition, c’est « Rhesus » de Helena Marienské (POL) qui a été couronné.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce que je sais d’elle – Béatrice Hammer

3-etoiles.gif



Une
femme a disparu. Sa famille, ses amis, sa femme de ménage ou les commerçants de son quartier ont tous une explication différente sur cette disparition mystérieuse: enlèvement, meurtre ou
fuite volontaire ? Chacun y va aussi de son avis sur le caractère et l’existence de cette femme aux contours mouvants, mère et épouse aimantes pour certains, manipulatrice égocentrique pour
d’autres.

J’ai vraiment été enchantée par la plume de Béatrice Hammer : Avec une belle économie de moyens et beaucoup de fluidité,
elle se livre ici à un exercice de style audacieux: les courts monologues s’enchaînent, liés par un enquêteur quasi-invisible que l’on ne devine qu’à travers les réponses de ses interlocuteurs.
Les différents témoignages se complètent, se contredisent et composent le visage d’une femme aux multiples facettes. La disparue ne se révèlera jamais tout à fait au lecteur, et on ne garde
finalement en tête que l’extraordinaire complexité de ce personnage. « Ce que je sais d’elle » est moins l’histoire d’une disparition, qu’un roman sur les regards qui nous construisent… ou nous
détruisent. C’est en tous cas un récit charmant et intriguant, très agréable à lire !

Editions Arlea 2006, 143 pages, 15€
Le site officiel de l’auteur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lâcher de livres à Rennes!

Encore un bon plan, mais malheureusement il est réservé cette fois aux habitants de Rennes… A l’occasion du Prix Goncourt des Lycéens (né dans la capitale bretonne en 1988), la ville organise un grand lâcher de livres! 650 exemplaires des titres en compétition vont être déposés dans différents quartiers de la ville. Pour en savoir plus, vous trouverez sur le blog du GDL les ouvrages en lice, et les lieux où ils sont relâchés.

Samedi matin je suis ainsi tombée sur 4 livres qui m’attendaient sagement sur un banc (belle récompense après mon footing!) : « Ouest » de François Vallejo, « Marilyn dernières séances » de Michel Schneider, et « Journal d’hirondelle » d’Amélie Nothomb. Et « Disparaître » de Patrick et Olivier Poivre d’Arvor, que j’ai lâchement laissé à sa place…

Bonne chasse à tous les rennais!



Rendez-vous sur Hellocoton !

Bookmates, passe moi ton livre!



BOOKMATES est un nouveau blog (il a tout juste une semaine d’existence) au concept très séduisant!

Vous souhaitez donner un de vos livres? Il suffit d’envoyer un mail à Joëlle, la blogmaster, qui relaie votre proposition sur bookmates. Vous pouvez aussi récupérer les livres des autres participants en étant le premier à en faire la demande dans les commentaires.  La personne qui reçoit le livre peut ensuite l’envoyer à quelqu’un d’autre (dans la même idée que le bookcrossing et ses chaînes de lecteurs).

Un bon moyen de dépoussiérer vos bibliothèques et d’augmenter vos PAL 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !