The-amusement-park2

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’expo ici, du moins au sens habituel du terme, puisque The Amusement Park, imaginé par l’artiste plasticien belge Hans Op de Beeck, consiste en une seule et  unique scène, un parc d’attraction pendant une nuit d’hiver. Au bout d’un long couloir plongé dans le noir on accède à la représentation du parc, protégée par une vitre. Un manège couvert et quelques chaises en plastique, une petite caravane qui semble habitée, un feu de bois, quelques attractions que l’on devine au loin…

Libre alors au visiteur d’interpréter ce qu’il voit ici, d’y investir son histoire, ses fantasmes, ses peurs et ses angoisses. Est ce un parc d’attraction abandonné? Est-il juste mis en sommeil pour la nuit ou pour la saison? Est ce qu’il s’est passé quelque chose ici? Le décalage entre la raison d’être de ce lieu de réjouissance  et l’absence de vie peut donner lieu à pas mal de spéculations. Si l’on s’attarde un moment, les sensations fluctuent, évoluent. Le calme, la tristesse, la mélancolie, l’anxiété… J’ai d’abord pris un certain plaisir à observer la scène, je la trouvais reposante avant que mon imagination ne s’emballe (est-il possible que quelqu’un sorte de la caravane?), que l’angoisse ne me gagne, et j’avoue que je suis finalement sortie de la pièce avec un certain soulagement.

Une expérience troublante et fascinante, à voir impérativement si vous passez à Rennes! En sortant je vous conseille aussi de jeter un œil sur le livre d’or qui permet de mieux se rendre compte à quel point l’interprétation de cette scène peut être différente d’une personne à l’autre, selon son âge et ses références culturelles.  (Aux Champs Libres, Salle Anita Conti jusqu’au 31 octobre – entrée gratuite)

theamusementpark1

The-amusement-park3

The-amusement-park4

Source images: 40mcube

Rendez-vous sur Hellocoton !