Un questionnaire qui court, court, court dans la blogosphère… Merci à Hydromielle de m’avoir fait entrer dans la danse…
Les 4 livres de mon enfance
Les quatre filles du docteur March de Louisa May Alcott
Les malheurs de Sophie de La Comtesse de Ségur
Le petit Lord Fauntleroy de Frances Brunett
Il y avait aussi ce roman sur une petite japonaise qui découvrait l’art de l’origami (dans la collection rouge et or de Gallimard je crois), si ça dit quelque chose à quelqu’un j’aimerais retrouver le titre…

Les 4 écrivains que je lirai et relirai encore…

Joseph O’ Connor
Tonino Benacquista
Jean Philippe Blondel
Kate Atkinson
Les 4 auteurs que je n’achèterai (ou n’emprunterai) probablement plus :
Florian Zeller
Jonathan Franzen
Frédéric Beigbeder
Laurie Colwin
Les 4 bouquins que j’emmènerai sur une île déserte :
Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
Notre Dame de Paris de Victor Hugo
Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot
La maladie de Sachs de Martin Winckler
Les 4 premiers livres de ma liste à lire:
Le Vertige des auteurs de Georges Flipo
Lucky Boy de Walter Mosley
La vie sexuelle des magazines d’Anne Steigner
Blessés de Percival Everett

Les 4*4 derniers mots d’un de mes livres préférés:
« Il m’a tourné le dos et s’est éloigné. J’ai regardé son dos diminuer au fond du long couloir étincelant » (Le maître des illusions de Donna Tartt).
Les 4 lectrices dont j’aimerai connaître les 4:
Il me semble qu’Elfe, Clarinette, Lorraine et Florinette n’ont pas encore répondu à ce questionnaire…?
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments on “Le jeu des 4”

  1. « Un long dimanche de fiancaille » est un livre remarquable et « Blessés » de Everett est en bonne position sur ma liste de livre à lire. J’avais beaucoup  aimé « La maladie de Sachs  » également.

  2. ça y est, c’est fait. Comme toi « les quatre filles du Drt March » me tenait compagnie durant mon enfance.
    J’attends de voir ce que tu vas en penser du « Vertige des auteurs » de G.Flipo ! 😉

  3. Lorraine  merci pour tes réponses, Florinette j’attends les tiennes avec impatience 🙂

    Anjelica oui « Un long dimanche de fiançailles », quel livre! J’ai bien aimé le film aussi mais le roman reste bien au dessus…

    Guillaume je n’ai pas lu « la fascination du pire » mais j’ai vraiment détesté « Julien Parme » (ma critique ici: http://carnetdelectures.over-blog.com/article-3619727.html) alors on ne m’y reprendra plus!

    Cathulu oui voilà un titre qui devrait attirer beaucoup de voyeurs sur ce blog :)) En fait c’est une enquête sur la façon dont les magazines manipule notre libido, et celle des ados…

  4. Ah j’aurais bien aimé savoir pourquoi tu ne t’intéresseras probablement plus à Florian Zeller que j’avais trouvé très prometteur tout au moins à la lecture de la fascination du pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *