2_etoiles.gif


Albanala prend soin depuis plusieurs années d’une de ses voisines, Mado, légèrement handicapée. Depuis sa petite enfance, Mado s’est construit un monde à
part, toujours l’oeil rivé au sol, elle traque sans relâche l’infiniment petit avec son appareil photo. Mais depuis quelques temps sa mémoire s’évapore doucement. Quand Albanala décide de
repartir dans son pays natal, elle confie à sa nièce Julide le soin de s’occuper de Mado. Mais la relation entre l’adolescente et la vieille femme se dégrade lorsque Mado tombe sous le charme
d’un inconnu de passage, chargé de réparer la girouette du marché couvert.

Le précédent roman de Dominique Mainard, « Le ciel des chevaux », m’avait laissé une impression mitigée : le sujet (la folie) m’avait
mise assez mal à l’aise, mais j’avais apprécié la maîtrise du récit et l’art du rebondissement. Ici en revanche je n’ai pas été séduite par la forme, pas plus que par le fond. L’histoire met
un temps fou à se mettre en place et m’a paru particulièrement décousue. On passe d’un point de vue à l’autre, et les différentes voix composent un tableau bancal qui manque de
fluidité . Bien que la relation entre les deux femmes soit assez touchante, je n’ai jamais vraiment réussi à m’attacher aux protagonistes: L’auteur tente de titiller la curiosité du
lecteur en multipliant les non-dits, sous-entend des secrets enfouis, mais toutes ces pistes se révèlent être des cul-de-sac et les personnages restent désespérement hermétiques.

Je n’ai lu que de bonnes critiques sur ce livre, sans doute suis-je l’une des rares personnes à ne pas réussir à pénétrer l’univers de Dominique
Mainard. Reste dans ma P.A.L son premier roman  » Leur histoire », qui me permettra peut-être de me réconcilier avec cet auteur ? A suivre…!

Gallimard 2007, 247 pages, 17,90 €

Les avis plus enthousiastes de Sylire et de Gambadou

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments on “Dominique Mainard – Je voudrais tant que tu te souviennes”

  1. Bien que je n’aie pas lu ce livre ci, je n’ai pas trop aimé « Ciel des chevaux » traversé de folie et de sentiments troubles. Comme toi, j’apprécie beaucoup son écriture, mais je ne parviens pas à entrer dans son univers étrange… 

  2. Je n’ai pas lu ce roman, mais pour ma part j’ai trouvé Leur histoire magnifique.. J’ai aimé le style de l’auteur et je vais lire d’autres romans d’elle, on verra si je suis déçue..

  3. J’ai vu récemment lz film tiré du roman « notre histoire »,roman que j’avais bien aimé  .Cependant , j’attendrais , vu ta critique, que  ce roman me tombe dans les mains ,car je crains qu’il  ne me tombe des mains …

  4. Bonjour,
    j’ai lu il y a deux mois je crois le livre mais je n’ai pu le finir… Je n’ai pas compris où nous menait la narratrice. Allait-elle tomber ou non amoureuse du garçon ? Comment allait évoluer les relations entre elle et la vieille femme… C’est bien écrit mais comme tu dis hermétique d’un point de vue narratif… Mais c’est vrai que les avis sont plutôt enthousiates…

  5. Dans ce club très restreint des personnes peu sensibles à l’univers de cet auteur, je suis du nombre ! … Soulagée je suis de me sentir moins seule ! … N’ayant pas aimé « leur histoire » ni « le ciel des chevaux », j’ai donc définitivement jeté l’éponge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *