Petit tour d’horizon des principaux prix littéraires décernés ces dernières semaines:



Prix Goncourt : « Les Bienveillantes » de Jonathan Littell (qui a aussi obtenu le Grand Prix de l’Académie Française).

Prix Goncourt des lycéens: « Contours du jour qui vient » de Léonora Miano (Plon)

Prix Femina: « Lignes de faille » de Nancy Huston (Actes Sud)


Prix Femina du roman étranger: « L’histoire de Chicago May » de Nuala O’Faolain (Sabine Wespieser)
Prix Femina de l’essai: « Qui dit je en nous ? » de Claude Arnaud (Grasset).



Prix Medicis
:
« Une promesse » de Sorj Chalandon (Grasset).

Prix Médicis du roman étranger: « Le retour du hooligan : une vie » de Norman Manea (Seuil).
Prix Médicis de l’essai : « Frère du précédent » de Jean-Bertrand Pontalis (Gallimard).

Prix Renaudot: « Mémoires de porc-épic » d’ Alain Mabanckou

(Seuil)

Prix Renaudot de l’essai ou document: « Pour Jean-François Revel » de Pierre Boncenne (Plon)
Prix Renaudot des lycéens : « Maos » de Morgan Sportès (Grasset)



Prix Interallié: « Marilyn, dernières séances » de Michel Schneider (Grasset)

Le Prix de Flore est allé à « Rendez vous » de Christine Angot (Flammarion) et le prix Décembre à « Coma » de Pierre Guyotat (Mercure de France)

A noter aussi un nouveau prix « le 15 minutes plus tard« , décerné 15 minutes après le Goncourt. Pour sa première édition, c’est « Rhesus » de Helena Marienské (POL) qui a été couronné.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 comments on “Prix littéraires 2006, petite récap.”

  1. J’ai fouillé un peu sur le net mais je n’ai pas trouvé les règlements du femina ou du goncourt, je ne peux pas vous en dire plus… 

    Mais c’est vrai que Nancy Huston habite en france depuis une trentaine d’années, ça aide sans doute à la considérer comme française 🙂  Littell aussi a passé pas mal d’années en france, il a même demandé la nationalité française…

  2. Bonjour Solenn,

    Tu ne crois pas que l’endroit où  la personne vit joue une rôle.

    Je ne donnerais pas de noms mais il y a des auteurs étrangers qui vivent dans certains pays et le pays se les appropie, un peu commes les chanteurs ou les acteurs……Je ne sais pas, simple constatation.

     

     

     

     

  3. Bonjour Superk,

    Je pense que c’est la langue dans laquelle il est écrit qui fait qu’un roman est considéré comme étranger ou non…

    Nancy Huston est canadienne mais elle écrit en français. Idem pour Littell qui a reçu le prix Goncourt alors qu’il est américain.

  4. Juste une petite question sur la notion de «roman étranger». Nancy Huston a gagné le Femina alors qu’elle est canadienne. Est-elle également française? Elle est mariée à Tzvetan Todorov qui est bulgare mais vit en France depuis 1963… Est-il aussi français?

    Sinon, qu’est-ce qu’un roman étranger?

  5. Jamais lu Mabanckou non plus, mais son précédent livre « Verre cassé » est sur ma liste de livres à lire… « Mémoires de Porc-Epic » me tente moins.

    Merci de ta visite et de ton commentaire Jo Ann!

  6. J’aime beaucoup Alain Mabanckou, même si je n’ai jamais rien lu de lui à part une nouvelle! 😛 Mais j’aime sa façon d’exprimer, son côté conteur. J’ai eu la chance de le voir à la Comédie du Livre de Montpellier, et je resterai des heures en train de l’écouter parler! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *