Catégorie : Ma vie (et mes envies) de lectrice

Petit bilan de fin de mois (Livres, BD & Films) – Janvier 2018

Après avoir lu Histoire du lion Personne et Lucie ou la vocation, je continue mes lectures de jurée pour le Prix du Meilleur Roman des éditions Points 2018. J’ai commencé l’année avec Derniers feux sur Sunset de Stewart O’Nan qui raconte les 3 dernières années de Scott Fitzgerald Kennedy, de 1937 à 1940. Le flamboyant auteur de Gatsby le magnifique n’est alors plus que l’ombre de lui-même, sa femme Zelda est internée, il est alcoolique, sa situation financière est désastreuse.  Il traverse alors le pays pour devenir scénariste à Hollywood, où il cotoie entre-autres Humpfrey Bogart, Ernest Hemingway, Marlène Dietrich, et où il rencontre celle qui sera son dernier amour. Un roman envoutant sur la fin d’une légende, et la fin d’un monde. (éditions Points)

Puis j’ai enchaîné avec Eclipses Japonaises d’Eric Faye, inspiré de faits réels : A la fin des années 70, des japonais furent enlevés dans leur pays d’origine par la Corée du Nord qui les a ensuite utilisé pour former leurs espions ou comme instruments de propagande. Pendant 30 ans leurs familles les ont cru morts alors que bon gré mal gré ils tentaient de s’inventer une nouvelle vie dans le pays ennemi.  Le livre d’Eric Faye retrace les itinéraires de plusieurs personnages, de jeunes japonais, mais aussi une coréenne qui après avoir commis le pire, découvrira à quel point son pays lui a menti. (éditions Points)

Et enfin j’ai fait une pause dans mes lectures pour le prix avec Lumikko, l’histoire d’une jeune prof de finnois à qui l’on propose d’intégrer un prestigieux Cercle Littéraire finlandais. Mais peu après, la fondatrice du cercle, une célèbre auteur jeunesse, disparaît brutalement. Un roman joyeux et fantasque, teinté de surnaturel, j’ai adoré l’atmosphère froide et mystérieuse , et ce groupe d’écrivains complètement dingues. (éditions 10/18)

3 excellentes lectures pour ce mois de janvier, je suis ravie ! Je vous prépare des articles plus complets sur ces 3 romans.

Bonne pioche aussi côté BD avec d’abord Idéal Standart d’Aude Picault, ou les affres sentimentales d’une trentenaire qui aspire à une vie de couple idéale. Des histoires foireuses, jusqu’à LA rencontre, celle à laquelle on croit vraiment, l’installation à deux avec l’incontournable virée chez Ikea, les clichés dans lesquels on s’ébat joyeusement, les doutes dont on discute avec les copines, les désillusions et les compromis, et puis la chute qui fait mal… C’est une très jolie BD sur la pression sociale, les normes véhiculées par les publicités et les magazines féminins, et la difficulté de s’en libérer. (éditions Dargaud)

Atmosphère très différente avec Collaboration horizontale qui raconte la vie d’un immeuble de femmes à Paris  sous l’occupation, et notamment celle de Rose, dont le mari est parti au front et qui après avoir sauvé une amie juive, va tomber amoureuse d’un officier allemand. Entre solidarité, amitié et trahisons, une BD toute en nuances et extrêmement touchante. (éditions Delcourt)

 

Côté films j’ai vu Passengers avec Jennifer Lawrence et Chris Pratt (2016). Dans un vaisseau qui doit les emmener vers une nouvelle vie, 5000 personnes sont placées en hibernation pour plusieurs centaines d’années, mais deux d’entre eux se réveillent 90 ans trop tôt. Après l’angoisse vertigineuse de comprendre qu’ils finiront leur vie seuls dans cet espace clos, ils comprennent que le vaisseau est en danger et n’emmenera peut-être jamais les autres passagers à destination.   Un block-buster tout à fait honorable, et qui se laisse regarder sans déplaisir même si la romance entre les deux personnages est un peu lourdingue.

Si je ne devais vous conseiller qu’un seul film ce mois-ci ce serait quand même Patients de Grand Corps Malade (2017) adaptation de son livre éponyme et très largement inspiré de sa propre expérience. Dans les années 90, après un grave accident, Ben se retrouve paraplégique et doit intégrer un centre de rééducation dans lequel il va côtoyer des jeunes de son âge et dans la même situation. Ils vont s’aimer, se soutenir, s’embrouiller, et vivre malgré tout… Un très bon film qui se veut positif sans pourtant occulter les difficultés et le mal-être qui s’empare parfois de ces jeunes gens, et qui joue habilement sur la corde entre drame et humour. Patients est nommé aux prochains César dans 4 catégories : Meilleur film, meilleur espoir masculin pour Pablo Pauly qui joue le rôle de Ben, Meilleur premier film et Meilleure adaptation.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prix Audiolib 2018 : Je suis jurée !

J’ai eu la bonne surprise d’apprendre il y a quelques semaines que j’avais été sélectionnée pour faire partie du jury du Prix Audiolib 2018. Nous sommes 20 blogueurs à participer à cette aventure et nous recevrons chacun 10 titres à écouter avant la fin du mois de mai. Nos votes permettront de désigner 5 titres finalistes, et ce sera ensuite à vous, début juin, de choisir le lauréat du Prix audiolib 2018.

Voici la sélection :

 

J’avoue que je m’étais inscrite un peu par curiosité parce que je ne suis pas une habituée des livres audio, mais après avoir écouté deux premiers titres de la sélection (Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson et La tresse de Laëtitia Colombani), je sais que je ne me pourrais plus m’en passer. C’est un vrai plaisir d’écouter de grandes voix, parfois l’auteur lui-même, raconter de belles histoires. Et puis j’adore l’idée de voler encore un peu plus de temps de lecture, je peux désormais lire en marchant, ou en faisant la vaisselle… !

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce prix n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site d’Audiolib, vous y trouverez notamment la présentation de tous les autres blogueurs-jurés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit bilan de mes lectures 2017

2017 aura été une petite année de lecture, tant au niveau quantité (« seulement » 31 livres lus sur l’année, en grattant dans les coins et en comptant les BD) qu’au niveau qualité puisque j’ai du battre un record d’abandons. Voici un petit aperçu en images de toutes mes lectures :

Je retiens surtout :

  • Good morning midnight, merveilleux roman post-apocalyptique dans lequel on suit en parallèle un vieil astronome isolé sur une base scientifique en arctique et une jeune femme qui revient d’une mission dans l’espace, et qui tentent tous deux en vain de joindre la civilisation (article ici)
  • L’amie prodigieuse,  premier tome de la série à succès d’Elena Ferrante qui raconte son enfance dans les quartiers pauvres de Naples (j’en ai un peu parlé )
  • Un certain M.Piekielny, une savoureuse balade littéraire sur les traces de Romain Gary
  • La salle de bal, une histoire d’amour tragique au sein d’un hôpital psychiatrique juste avant la première guerre mondiale, sur fond d’eugénisme.

Disons que c’est vraiment mon top 4, suivent pas très loin Rêves de machines, roman choral et futuriste sur l’évolution de l’intelligence artificielle, surtout parce qu’il m’a permis de découvrir le fascinant destin d’Alan Turing (père de l’informatique) et Histoire du lion Personne, reçu dans le cadre du Prix du meilleur roman 2018 des éditions Points parce qu’il est formidablement bien écrit (article à venir).

Et côté BD j’aurais aussi l’occasion de vous reparler bientôt de mon coup de cœur pour Etunwan !

 

Et vous, quels sont les livres qui vous ont marqués en 2017 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Prix du meilleur roman 2018 des éditions Points : Je suis jurée !

Il y a quelques semaines j’ai eu la joie d’apprendre que j’avais été sélectionnée pour faire partie du jury du Prix du Meilleur Roman des éditions Points. Je ne suis pas toute seule, nous sommes une quarantaine de lecteurs (dont pas mal de blogueurs) ainsi qu’une vingtaine de libraires, et cette année le jury est présidé par Lydie Salvayre. L’objectif est de lire 12 romans choisis par la maison d’éditions, entre décembre et avril, puis de voter pour notre livre préféré au printemps 2018. Je partagerais mon avis sur mes lectures sur ce blog bien sûr, mais aussi sur le site des éditions Points.

J’ai reçu il y a quelques jours les 4 premiers livres de cette sélection :

 
 

Histoire du Lion Personne de Stéphane Audeguy

 » Il est absolument impossible de raconter l’histoire du lion Personne, qui vécut entre 1786 et 1796 d’abord au Sénégal, puis en France. Cependant, rien ne nous empêche d’essayer. « 


Lucie ou la vocation de Maëlle Guillaud

À vingt ans, Lucie est avide de passion. Elle tombe amoureuse pour la première fois. En dépit des pleurs de sa famille, des reproches de sa meilleure amie, Lucie choisit de se consacrer entièrement à son Seigneur. Entre les quatre murs du couvent, elle résiste à toutes les brimades, guidée par sa foi. Seule la découverte d’un secret la fait chanceler : et si la pureté n’était pas là où elle le pensait ?


Eclipses japonaises d’Eric Faye

Sans laisser la moindre trace, elles ont été arrachées au Japon et à leur famille. Naoko a disparu à la sortie de son cours de badminton, Setsuko s’est volatilisée au bord d’une route. Elles sont devenues des fantômes. Pourtant, en Corée du Nord, une nouvelle vie a commencé pour elles. Une vie animée par une mission qu’elles n’ont pas choisie et le secret espoir de rentrer un jour au pays…


Derniers feux sur Sunset de Stewart O’ Nan

En 1937, tout va mal pour Francis Scott Fitzgerald. Sa chère Zelda est internée. Ruiné, alcoolique, l’écrivain joue sa dernière carte et débarque à Hollywood comme scénariste pour la Metro Goldwyn Mayer. Ses collègues se nomment Dorothy Parker, Ernest Hemingway, Humphrey Bogart… Un soir, il croise la ravissante Sheilah Graham. Comment continuer à vivre quand le monde s’effrite autour de soi ?


Je suis vraiment emballée par cette première sélection, j’ai commencé par Histoire du Lion Personne, qui est sans doute le titre qui me tentait le moins et c’est pourtant une lecture qui me ravit… Je vous en dirais plus prochainement !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Pile à Lire Eté 2017

Je ne suis pas très présente ces derniers temps mais avant les vacances j’avais envie de partager avec vous ma Pile à Lire de l’été. Je glisserai donc dans mes valises (vous pouvez cliquer sur les titres pour en savoir plus) :

Des romans familiaux, mon genre de prédilection pendant la période estivale. Les filles au lion de Jessie Burton (auteur de « Le miniaturiste »), Une bobine de fil bleu d’Anne Tyler (finaliste du Man Booker Prize en 2015), Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell (un auteur qui ne me déçoit jamais), Les Mandible : Une famille, 2029-2047 de Lionel Shriver (auteur du best-seller Il faut qu’on parle de Kevin, adapté au cinéma), No home de Yaa Gyasi (qui se passe entre le Ghana et l’Amérique au 18e siècle) et Belgravia de Julian Fellowes (qui vient de sortir en poche).

 

Un peu d’imaginaire aussi avec Le purgatoire de Chuck Palahniuk (Après sa mort, une jeune fille de 13 ans revient sur Terre et va tenter de comprendre pourquoi elle s’est retrouvée en Enfer), Good morning, Midnight de Lily Brooks-Dalton (le dialogue entre un scientifique isolé en Arctique et une jeune femme astronaute qui ne parvient plus à reprendre contact avec la Terre), Dans la forêt de Jean Hegland (la survie de 2 sœurs en pleine forêt alors que la civilisation s’effondre), et Le sommeil des géants de Sylvain Neuvel (1er tome de la trilogie Les dossiers Thémis, entre World War Z et Seul sur Mars promet la couverture !)

Les premiers tomes de séries que je me promets de lire depuis longtemps : L’amie prodigieuse de l’italienne Elena Ferrante, Vernon Subutex de la sulfureuse Virginie Despentes, et le 1er volume de la série jeunesse Le Passe-Miroir (Les fiancés de l’hiver) de Christelle Debos.

Avec un peu d’avance (de l’avantage d’être blogueuse !) je vais aussi lire certains titres de la Rentrée Littéraire en commençant par La maison des Turner d’Angela Flournoy (sortie le 31 août aux éditions Les escales).

Et puis j’espère que j’aurais aussi le temps de lire au moins un polar (peut-être Au fond de l’eau de Paula Hawkins, auteur de La fille du train que j’avais bien aimé), et un ou deux classiques (Les années de Virginia Woolf, et un des romans de Barjavel que j’ai envie de (re)lire depuis longtemps).

Et vous, quel est votre programme de lectures pour cet été ?

Rendez-vous sur Hellocoton !