Catégorie : Ma vie (et mes envies) de lectrice

Donnez votre voix pour la 4ème édition du livre audiosolidaire

ebuzzing AVH

J’en ai déjà parlé sur ce blog, mon petit frère est non-voyant et a pu retrouver le plaisir de la lecture grâce aux livres audio, c’est donc un sujet qui me tient particulièrement à coeur. L’année dernière, j’avais déjà participé avec un grand plaisir à la 3ème édition du Livre Audiosolidaire en enregistrant un extrait du roman La délicatesse de David Foenkinos sur le site de lAssociation Valentin Haüy. L’association renouvelle l’opération cette année encore et lance la 4ème édition du Livre Audiosolidaire du 3 au 30 juin. Cette fois l’association a en plus choisi de mettre en avant l’un de mes livres préférés, Au bonheur des ogres de Daniel Pennac (dont l’adaptation réalisée par Nicolas Bary sortira sur grand écran à l’automne prochain).

L’association Valentin Haüy est au service des aveugles et des mal-voyants et souhaite sensibiliser le grand public au handicap visuel en rassemblant chaque année des centaines de personnes autour de ce grand projet commun. Cette année, de nombreuses personnalités se sont prêtées au jeu: Nicolas Bary, Michel Cymes, Mathieu Simonet, les comédiens Isabelle Nanty, Véronique Jannot, Stéphane Foenkinos, Julie Voisin, Juliette Aver…

La participation au 4ème Livre Audiosolidaire est gratuite et à la portée de tous. Pour participer à l’enregistrement, c’est vraiment tout simple et cela ne vous prendra que quelques minutes: il suffit de vous rendre sur http://audiosolidaire.avh.asso.fr, puis d’enregistrer l’extrait de votre choix (ou plusieurs). Votre enregistrement sera ensuite disponible au milieu du mur des vocalisations, parmi ceux des personnalités!

En donnant votre voix, vous participerez à un formidable élan solidaire, et vous montrerez votre soutien à toutes les personnes atteintes par le handicap visuel. N’hésitez pas à relayer également cette initiative sur vos blogs et sur les réseaux sociaux afin de la faire connaître au plus grand nombre.

ebuzzing AVH 2

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’adaptation cine de La religieuse

La religieuse affiche

Le 20 mars prochain sortira au cinéma l’adaptation du classique de Diderot, La religieuse, réalisée par Guillaume Nicloux avec notamment Isabelle Huppert, Louise Bourgoin et la jeune Pauline Etienne dans le rôle principal.

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

La bande-annonce:

***

Je vous propose aujourd’hui de gagner 1 livre et 2 lots de 2 places pour aller voir le film (Il y aura donc 3 gagnants). Pour participer il suffit d’aimer la page facebook de Le Pacte et de m’envoyer un mail avant le 17 mars en répondant à ces deux questions:

1. Quelle est le nom de l’actrice qui joue le rôle de Suzanne?
2. Qui a écrit « La religieuse »?

Merci de me préciser dans votre mail si vous jouez pour le livre, pour les places de ciné ou pour les 2. Ce concours est réservé à la France Métropolitaine. Les résultats seront annoncés le 18 mars en édit de cet article et sur la page Facebook du blog.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma PAL de mars

Voici un petit aperçu de ma PAL de mars, avec les titres que je lirais sans doute dans les semaines qui viennent:

PAL mars 013

  • La famille Fang de Kevin Wilson (pour l’opération Masse Critique de Babelio)
  • Deux polars de la collection Vendredi 13 aux éditions de la Branche:  Hypérion Victimaire de Patrick Chamoiseau et Le dernier des treize de Mercedes Deambrosis (qui sort le 14 mars)
  • Les tomes 3 et 4 de la série Time Riders (je suis en train de lire le tome 2)
  • La maison d’hôtes de Debbie Macomber (sort le 14 mars aux HGH editions Charleston)
  • Cranford d’Elizabeth Gaskell (pour une lecture commune entre blogueuses le 15 mars)
  • Mélisande! Que sont les rêves? (Parce que la collection Quai Voltaire des éditions de la Table Ronde est toujours une valeur sûre)
  • Pour un jour avec toi de Gayle Forman (gagné à un concours Twitter organisé par les éditions Pocket)
  • L’averse de Fabienne Jacob (pour le Prix Biblioblog)

Et bien sûr il y a aussi ma PAL numérique qui n’apparaît pas sur cette photo, avec notamment Timeville de Tim Sliders, Yellow Birds de Kevin Powers, Le dernier ours de Charlotte Bousquet…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes lectures de Février 2013

Lectures février 2013

Durant ce mois de février j’ai lu 6 romans. Malgré un sujet difficile (la relation amoureuse de deux ados atteints d’un cancer),  Nos étoiles contraires de John Green est mon coup de cœur du mois (billet à venir)

J’ai aussi beaucoup aimé deux livres que j’ai eu la chance de recevoir en avant-première, Le manuel du serial killer un thriller de Frédéric Mars (sortie le 6 mars prochain) et le nouveau livre de Joyce Carol Oates Le mystérieux Mr Kidder (sortie le 14 mars, billet à venir). J’ai également lu le premier  tome de La sélection de Kiera Cass, et  Merlin, les années oubliées de T.A. Barrons (billet à venir)

Ce mois-ci a été lancé le  (vous retrouverez mon avis début juin après la clôture des votes).

En février je vous ai également présenté deux albums magnifiques, Le voyage extraordinaire de Petit Pierre de Jo Hoastland et Charles Dutertre, et Paul d’Alice Brière-Haquet  et Csil.

Albums février 2013

Les autres articles de Février:

Avez vous remarqué que le blog avait adopté un nouveau look depuis quelques jours? Vous pouvez désormais retrouver plus facilement les articles récents et mes anciens coups de cœur en page d’accueil. Et puis petite fierté personnelle, ce mois-ci mon fil twitter a dépassé les 1000 abonnés, et la page facebook les 300 fans!

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Film] Camille redouble – Noémie Lvosky

La quarantaine pas vraiment florissante, actrice ratée, alcoolique, Camille se fait larguer par son mari, son amour de jeunesse rencontré au lycée (et père de sa fille). Au cours d’un 31 décembre bien arrosé, elle s’évanouit et se retrouve en 1985, juste avant ses 16 ans. Elle n’a alors plus que deux obsessions, fuir son futur ex-mari, et sauver sa mère qui va bientôt mourir d’une rupture d’anévrisme.

Le film tient beaucoup à la prestation de Noémie Lvosky qui joue sans aucun artifice une ado de 16 ans – alors qu’elle en a 30 de plus – et à un casting impeccable, Yolande Moreau, d’une justesse étincelante, qui joue la mère de Camille, la lumineuse Judith Chemla, mais aussi Denis Podalydès, Vincent Lacoste…  J’ai juste une réserve sur Samir Guesmi (le mari de Camille) dont j’avais déjà eu du mal à apprécier le jeu un peu lourd dans la série Les revenants.

Voir cette mère de famille des Viagra années 2000 retrouver les années 80, le lycée, les heures de colle, son walkman et son enregistreur de cassettes, les fringues fluos, les affiches de Flashdance ou de Scorpions, sa bande de copines et ses premiers flirts est hilarant. Je suis un peu plus jeune que l’héroïne (j’avais 10 ans en 1985) mais j’ai quand même pu facilement me mettre dans ses baskets.

Mais si Camille redouble commence comme une blague potache, il s’oriente rapidement vers des questions essentielles. Peut-on maitriser son destin? Aurais-je pu faire des choix différents? Et si l’on vous offrait une seconde chance, qu’en feriez vous? C’est un film dans lequel l’émotion vous prend en traitre, où l’on a envie de rire dans les moments graves et de pleurer dans les passages gais. Un film bouleversant, qui raconte le temps qui passe, les êtres qui nous manquent, les souvenirs, la nostalgie, les occasions manquées, les regrets, et l’amour, toujours.

Rendez-vous sur Hellocoton !