Catégorie : Ma vie (et mes envies) de lectrice

« Inconnu à cette adresse », du roman à l’adaptation théâtrale

inconnuacetteadresse-affiche

Qui n’a pas lu « Inconnu à cette adresse » de Kressman Taylor? Si c’est le cas de certains d’entre vous, je ne peux que vous encourager à vous précipiter dans la librairie la plus proche pour découvrir ce texte incontournable.

Max Eisenstein, juif américain, et Martin Schulze, d’origine allemande, ont ouvert une galerie d’art à San francisco. En 1932, Martin repart s’installer en Allemagne, et les deux hommes entament alors une correspondance. Mais peu à peu les deux amis s’éloignent, Martin adhère de plus en plus aux théories du nazisme, jusqu’à vouloir rompre tout contact avec Max. Ce dernier lui demande alors une dernière faveur, celle de protéger sa soeur, Griselle, qui se trouve à Berlin.

Si ce court roman (presque une nouvelle) est paru pour la première fois à la fin des années 30 aux Etats-Unis, c’est – sans doute comme beaucoup d’entre vous –  lors de sa réédition dans les années 90 par les éditions Autrement que je l’ai découvert. Je l’ai non seulement lu plusieurs fois, mais je l’ai aussi beaucoup prêté autour de moi, fascinée par l’intensité de ce texte, qui en dit beaucoup sur le  rôle que nous jouons dans l’Histoire, et sur la portée des actes de chacun.

Je regrette en revanche de ne jamais avoir eu l’occasion de voir l’adaptation théâtrale, mise en scène par Delphine de Malherbe.  Cette pièce a la particularité d’être jouée chaque mois par un duo d’acteurs différents, et pas des moindres: Gérard Darmon et Dominique Pinon, Jean-Paul Rouve et Élie Semoun, Pascal Elbé et Stéphane Guillon, Richard Berry et Franck Dubosc, Thierry Frémont et Patrick Chesnais, par exemple,  se sont ainsi succédé au fil des mois. Tout au long de ce mois de décembre, Martin et Max seront joués cette fois par Jean-Pierre Darroussin et Eric Elmosnino. Peut-être que je me laisserais tenter par une offre de dernière minute au théâtre Antoine

Rendez-vous sur Hellocoton !

La liseuse NolimBook de Carrefour

Voilà presque 2 ans que je lis en numérique, et aujourd’hui je ne pourrais vraiment plus me passer de ma liseuse (même si j’aime retrouver de temps en temps le contact et l’odeur du papier). Les avantages sont nombreux et évidents, entre autres le gain de place dans la bibliothèque ou dans la valise,  et l’accès immédiat à des milliers de livres sans bouger de chez soi et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Je suis désormais une lectrice numérique convaincue, et c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai accepté de tester ces derniers jours une toute nouvelle liseuse, la NolimBook+ lancée par Carrefour.

nolimbook

Les points que j’ai particulièrement aimé:

  • La simplicité d’utilisation et la facilité de navigation: Une liseuse accessible à tous, même ceux qui ne sont pas à l’aise avec les nouvelles technologies grâce aux fonctionnalités simplifiées. Un bouton unique permet d’afficher le menu (bibliothèque, librairie en ligne, paramètres…) et il n’y a plus qu’à se laisser guider par l’écran tactile.
  • La prise en main et le confort de lecture: La liseuse fait la taille d’un livre de poche, et est particulièrement légère (190g).
  • Les touches latérales pour changer de page pour les maniaques qui n’aiment pas laisser des traces de doigts sur leur écran 😉
  • L’écran rétroéclairé  (pour la version NolimBook+) que l’on peut activer ou désactiver. Une option bien pratique qui permet de lire même  la nuit.
  • L’autonomie (jusqu’à 9 semaines pour la version NolimBook+) et la capacité de stockage (4 Go soit environ 4000 livres!)
  • Les 100 livres pré-chargés: Parce que quand on reçoit une liseuse c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir l’utiliser immédiatement,  la NolimBook contient déjà 100 ouvrages dans tous les styles, de grands classiques comme Les misérables de Victor Hugo, Madame Bovary de Flaubert, La pierre de lune de Wilkie Collins… mais aussi des romans contemporains, des essais ou des romances. Parmi les livres qui me tentent le plus il y a notamment quelques titres des éditions Bragelonne dont on a beaucoup parlé sur les blogs mais que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire: Le Duc mis à nu de Sally MacKenzie, Faith de Peter James, Irrésistible de Jill Shalvis…

 

 

nolimbook

 

Vous pouvez ensuite télécharger très facilement (grâce au wi-fi intégré) d’autres livres 24h/24 sur la plate-forme Nolim.fr qui propose plus de 100 000 titres français, et même 1500 livres en téléchargement gratuit. Last but not least, le prix de cette liseuse est aussi particulièrement attractif, la version NolimBook est à 69,90€ et la version NolimBook+ (celle que j’ai testée) à 99,90€.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma PAL de Novembre 2013

Un petit billet sur les livres que j’espère lire en novembre, j’aime bien m’établir un petit programme à chaque début de mois même si je m’y tiens rarement, entre les emprunts à la bibli et les services de presse que je reçois, ma Pile A Lire est en général plutôt flottante.

PAL novembre 2013

  • Esprit d’hiver de Laura Kasischke (que j’ai quasiment fini en fait) et Une part de ciel de Claudie Gallay reçus pour l’opération Les matchs de la rentrée littéraire de Priceminister.
  • Thea pour l’éternité qui fait partie de la sélection du Prix Ados organisé par la ville de Rennes
  • Outre-Atlantique prêté par Melo (rentrée littéraire 2013)
  • Le cas Eduard Einstein de Laurent Seksik (rentrée littéraire 2013)
  • Au revoir là-haut de Pierre Lemaître, qui vient, au cas où vous l’ignoreriez encore, d’obtenir le Prix Goncourt.

Du côté de ma PAL numérique je dois lire aussi Le goût des sentiments d’Erica Bauermeister (ma 1ère mission en tant que Lectrice Charleston 2014, je vous en reparlerais bientôt!). J’aurais bien casé dans ce programme aussi le premier tome de Dôme de Stephen King (puisque j’ai commencé à regarder la série tv qui en a été adaptée) mais ça je n’y crois pas trop, d’autant qu’il fait plus de 800 pages…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes lectures d’octobre 2013

 

lectures octobre 2013

Au mois d’octobre j’ai lu 5 romans (mais comme d’habitude j’ai pas mal de retard dans mes chroniques)

  • Arizona Tom de Norman Ginzberg, un roman de la rentrée littéraire, entre polar et western, que j’ai plutôt aimé  (billet ici)
  • Ever Dark de Veronica Rossi (billet à venir)
  • Le Prix Clara 2013 (billet ici), un excellent recueil de nouvelles écrites par des ados
  • Le démon aux milles visages  d’Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas: Un roman inspiré par la série Strom, mais qui peut se lire indépendamment,  une très bonne surprise (billet à venir)
  • Effacée  de Terry Terri, un roman YA plutôt classique mais agréable à lire (billet à venir)

Je ne compte pas dans ce bilan Un doux parfum de scandale d’Annalena McAfee que j’ai commencé à lire, que j’ai reposé, que j’ai repris, puis à nouveau reposé… Le sujet n’est pas inintéressant (il s’agit de la rencontre entre une journaliste people des années 90 et son aînée qui fut une grande reporter de guerre) mais je trouve que le livre tourne un peu en rond. Je vais quand même lui donner une dernière chance avant de le ranger définitivement.

J’ai également lu une très bonne  BD et deux albums magnifiques:

lectures octobre 2013 albums et BD

  • La BD Mères anonymes de Gwendoline Raisson et Magali Le Huche (billet à venir)
  • La maison hantée de Jan Pienkowski, un pop-up effrayant pour Halloween (Billet ici)
  • Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore de William Joyce (Billet ici)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le billet du week-end #3

Bonjour à tous 😉  Si ma fille me laisse un peu de répit, j’espère profiter de ce dimanche frileux pour terminer ma lecture en cours Ever Dark de Veronica Rossi, la suite de Never Sky. Même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire (je ne sais pas trop si c’est le roman qui est en cause ou ma fatigue)  j’ai beaucoup de plaisir à retrouver Aria et Perry!

billet WE oct 015

Je sais déjà que ma lecture suivante sera le recueil de nouvelles du Prix Clara 2013  (éditions Héloïse d’Ormesson).  Ce prix a été créé en mémoire de Clara, décédée à 13 ans des suites d’une malformation cardiaque, et tous les bénéfices de la vente de ce livre seront reversés à l’association pour la recherche en cardiologie du foetus à l’adulte de l’hopital Necker Enfants malades. Ce recueil de nouvelles écrites par des adolescents sortira le 24 octobre prochain, jour de la remise du prix.

billet WE oct 002

Comme chaque semaine j’ai été faire le plein à la bibli. Un étage entier est désormais dédié à la littérature ado et young-adult à la bibliothèque de Rennes, et j’avoue y passer plus de temps qu’au rayon adultes. Cette fois j’ai rapporté Multiversum de Leonardo Patrignani, le 1er tome de BZRK de Michaël Grant (dont le Tome 2 vient de sortir), et La pâtisserie Bliss de Katryn Littlewood (éditions PKJ).  Il faut aussi ajouter un petit nouveau dans ma PAL numérique, Billie, le dernier roman d’Anna Gavalda, que j’ai encore (un petit peu) envie de lire malgré la critique assassine du Nouvel Obs.

Je termine avec une pensée pour ceux et celles qui se sont lancés ce week-end dans le marathon de lecture d’Halloween organisé par Karine, Lou et Hilde. Bon courage, c’est la dernière ligne droite!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !