Vous avez été nombreux à me signaler que cette rubrique vous manquait, la voici de retour, avec mes excuses pour cette interruption momentanée des programmes. Vous pouvez m’indiquer vos billets si vous avez lu ces livres, j’ajouterais les liens au fur et à mesure.  Il est aussi possible que j’édite ce billet au cours du mois si j’ai oublié certaines parutions, alors n’hésitez pas à revenir de temps en temps y jeter un coup d’oeil!

****

La fille de papier de Guillaume Musso (Pocket)

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Ennemis publics de Michel Houellebecq et Bernard Henri Levy (j’ai lu)

Dans cette correspondance janvier-juillet 2008 entre l’auteur des«Particules élémentaires»et le romancier et philosophe B.-H. Lévy, les deux hommes évoquent des questions intimes, intellectuelles et de sociétés.

Refaire le monde de Julia Glass (jai lu)

Pâtissière à Greenwich Village, Greenie se consacre tout entière à son jeune fils et à sa passion, la cuisine, tandis que son mari semble plongé dans la mélancolie. Quant à son ami Walter, il panse ses peines de coeur. De passage à New York, le gouverneur du Nouveau-Mexique, conquis par le gâteau à la noix de coco de Greenie, lui propose de devenir chef cuisinier de sa résidence. Par ambition autant que par désespoir, elle accepte et part vers l’Ouest avec leur fils en abandonnant son mari. Leur vie va être bouleversée par ce départ précipité, qui provoquera une série d’événements échappant à tout contrôle.

La fille américaine de Monika Fagerholm (Le livre de poche)
1969, dans une presqu’île de Finlande. Une jeune fille américaine, Eddie de Wire, vient rendre visite à sa tante. Deux garçons tombent éperdument amoureux d’elle et, lorsqu’elle disparaît soudainement, on retrouve l’un d’eux pendu dans une grange. C’est le début du Mystère de la fille américaine qui va hanter les habitants du lieu. Doris et Sandra, encore enfants à l’époque du drame, se lient d’une amitié exclusive, qui se nourrit de leur fascination commune pour cette affaire… Un roman envoûtant qui nous plonge dans les affres de l’adolescence tout en décrivant la violence des rapports de classe.

Les heures souterraines de Delphine de Vigan (Le livre de poche)
Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Les lieux sombres de Gillian Flynn (Le livre de poche)
Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans la ferme familiale. La petite fille, qui a échappé au massacre, désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de quinze ans. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby souffre de dépression chronique. Encouragée par une association, elle accepte de retourner pour la première fois sur les lieux du drame. Et c’est là, dans un Middle West dévasté par la crise économique, qu’une vérité inimaginable commence à émerger… Après Sur ma peau, Gillian Flynn confirme avec ce livre, au style intense et viscéral, son immense talent.

Meurtres entre soeurs de Willa Marsh (Le livre de poche)

Olivia et Emily, des demi-sœurs, vivent une enfance heureuse dans l’Angleterre des années 1950. Jusqu’au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu, Rosie parvient à empoisonner l’existence de toute la famille, poussant Olivia et Emily dans leurs derniers retranchements. Comment s’en débarrasser ? Coups bas, manipulations en tous genres, vengeances : impossible de s’ennuyer à la lecture de ce roman jubilatoire, aux héroïnes aussi cyniques que déjantées. Un festival d’humour noir !

Ne t’inquiète pas pour moi d’Alice Kuipers (Le livre de poche)

« Bonne chance pour ton contrôle aujourd’hui, ma chérie. Désolée de ne pas être là pour le petit déj’. La cage de Jeannot a besoin d’être nettoyée. À ce soir. Bises, Maman. P.-S. : N’oublie pas ta clé ! ». Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure. Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime… Un livre indispensable aux mères comme aux filles.

Rumeurs d’Anna Godbersen (Le livre de poche)

Rien n’est plus dangereux qu’un secret… Les amies d’hier sont devenues les rivales d’aujourd’hui. Coups bas à l’heure du thé, trahisons au cœur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Nous sommes à Manhattan… en 1899.

Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine (Le livre de poche)

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l’a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins… Mais comme il a peur de se faire prendre et d’être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu’elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu’elle n’arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n’était pas passé par là…

Absente de Megan Abbott (Le livre de poche)

7 octobre 1949. Jean Spangler, une actrice de second plan, embrasse sa fille et quitte son domicile pour un tournage de nuit dans un studio de Hollywood. On ne la reverra jamais. Les seules traces qu’elle laisse derrière elle : un sac à main retrouvé dans un parc, et beaucoup de rumeurs sur de supposées aventures avec des stars de cinéma et quelques maffieux. L’en- quête – confiée à l’unité de police déjà chargée du fameux meurtre du Dalhia noir en 1947 – tourne court, une fois de plus. Deux ans plus tard, Gil Hopkins, un attaché de presse en vogue, qui avait couvert l’affaire de la disparition de Jean pour le studio où elle travaillait à l’époque, est pris à partie par une amie de la jeune femme, qui l’accuse de vouloir étouffer l’affaire. Du coup, Gil reprend l’enquête. A partir d’un authentique fait divers, Megan Abbott nous entraîne dans l’enfer des bas-fonds de Hollywood où toute vérité n’est pas bonne à dire…

Duma Key de Stephen King (Le livre de poche)

Duma Key, une île de Floride à la troublante beauté, hantée par des forces mystérieuses, qui ont pu faire d’Edgar Freemantle un artiste célèbre… mais, s’il ne les anéantit pas très vite, elles auront sa peau ! Dans la lignée d’Histoire de Lisey ou de Sac d’os, un King subtilement terrifiant, sur le pouvoir destructeur de l’art et de la création.

Le chagrin et la grâce de Wally Lamb (le livre de poche)

Quand, en avril 1999, l’épouse de Caelum, Maureen, échappe de justesse au massacre de Columbine, le couple se réfugie dans la ferme où il a été élevé, à Three Rivers, dans le Connecticut. C’est là que Caelum découvre des archives familiales : les lettres de son aïeule, militante abolitionniste ; les journaux de son arrière-grand-mère, fondatrice de la prison pour femmes du comté ; des coupures de presse sur ces années 1960 qui l’ont vu grandir aux côtés d’un père alcoolique traumatisé par la guerre de Corée… Pour tenter de comprendre la colère qui l’habite depuis toujours, Caelum va devoir explorer les recoins les plus obscurs de sa mémoire…

Hush hush de Becca Fitzpatrick (Pocket)

Son nom affole toutes les filles du lycée. Patch est beau, ténébreux, sulfureux. Mais lui ne voit que Nora… qui s’en passerait bien. Patch semble en savoir long, trop long sur son compte : la mort brutale de son père, son manque d’assurance, la moindre de ses pensées… L’attention qu’il lui porte la fascine, l’inquiète.
Qui est vraiment ce garçon ? Est-il lié aux incidents bizarres qui se multiplient autour d’elle ? Portland se fait bientôt le théâtre d’un combat vieux comme le monde. En suivant cette gueule d’ange jusqu’aux portes de la mort, la lycéenne risque bien de se brûler les ailes…

Il était une fois… Peut-être pas d’Akli Tadjer (Pocket)

À 42 ans, Mohamed ne vit que pour Myriam, sa fille. Aussi Paris lui semble-t-il bien terne depuis qu’elle est partie étudier à La Navale de Toulon. Il parle encore, parfois, aux peluches dans sa chambre d’enfant. Elles l’écoutent narrer ces histoires qu’il contait à Myriam – formidable généalogie où s’enlacent ses aïeux, l’amour, le bled, la guerre d’Algérie… Et voilà que Myriam lui réserve une surprise de taille : son nouveau petit ami. Un gaulois blanc comme un linge. « Le gus » s’appelle Gaston. À Mohamed de l’héberger, puisqu’il compte s’établir à Paris : la vie solitaire de Mohamed prend un virage décapant. Sa fille grandit. Il est temps de lui révéler le dernier conte de la dernière nuit…

Buzz moi d’Aurelia Aurita (Pocket)

Dessiné par une débutante et publié à un tirage d’abord modeste, le premier volume de Fraise et Chocolat connaît un succès aussi rapide qu’inattendu. Au centre du « buzz », Chenda – alias Aurélia Aurita – est en quelques semaines l’objet de toutes les attentions mais aussi de nombreuses attaques, et tente de faire face. Buzz-moi retrace la carrière de ses ouvrages, telle que l’a vécue l’auteur au fil des mois. Des coulisses des médias généralistes (de ELLE à Libé, d’Europe 1 au Grand Journal de Canal +) à celles du milieu de la bande dessinée (éditeurs, festivals, lectrices et lecteurs), le livre raconte de manière vive et souvent drôle comment le tourbillon suscité par Fraise et Chocolat a été vécu par celle qui en est à la fois le créateur, le témoin et l’analyste.

Cadres noirs de Pierre Lemaître (Le livre de poche)
Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans complètement usé par quatre années de chômage. Ancien DRH, il accepte des petits jobs qui le démoralisent. Au sentiment d’échec s’ajoute bientôt l’humiliation de se faire botter les fesses pour cinq cents euros par mois… Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d’étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l’argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme et de ses filles, et même à participer à l’ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages. Il s’engage corps et âme dans cette lutte pour retrouver sa dignité. S’il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre…

Joséphine Tome 2: Même pas mal de Pénélope Bagieu (Le livre de poche)
Les tribulations de Joséphine, trentenaire célibataire, moins gourde et mieux habillée qu’avant, mais toujours prête à plonger dans un plan galère… Cette fois-ci,bien décidée à ne pas rester seule avec son chat Bradpitt, elle passe aux choses sérieuses : mais quand elle drague un serveur il s’avère gay, quand elle intéresse un mec elle le saoule avec son ex, et quand elle capture enfin un homme, il se révèle… marié. Finalement, le yoga, il n’y a que ça de vrai dans la vie.

La faculté des rêves de Sara Stridsberg (le livre de poche)
Sara Stridsberg rouvre le dossier de Valerie Solanas, cette féministe radicale qui tenta d’assassiner Andy Warhol en 1968, juste après avoir écrit le SCUM Manifesto, dans lequel elle prône la destruction du genre masculin. Nous plongeons dans le passé de V. Solanas, avec ses souvenirs obsédants : ses conversations avec sa mère, ambiguë et destructrice, le directeur de l’université de psychologie où elle a été admise, Andy Warhol lui-même et son désir obstiné de l’utiliser pour son art, ou encore la psychiatre qui la suit après sa tentative de meurtre. Et surtout son amour fou pour Cosmo girl… Provocant, poétique, drôle et tragique, un roman envoûtant.

Hors d’atteinte de Karin Slaughter (Le livre de poche)

La détective Lena Adams croupit dans une cellule étouffante du comté d’Elawah, en Géorgie. Murée dans le silence, elle est l’unique témoin d’un crime abominable : une femme brûlée vive dans sa voiture. Appelé à la rescousse par les autorités locales, le chef de la police de Grant County, Jeffrey Tolliver, se charge de sa collègue traumatisée – mais Lena, à la première occasion, disparaît. Jeffrey et sa femme, le médecin légiste Sara Linton, partent à sa recherche. Qui était la victime ? Que cherche à fuir Lena ? Et quels innommables secrets, enfouis depuis des générations, Jeffrey et Sara s’apprêtent-ils à débusquer, à leurs risques et périls ? Au sommet de son art, Karin Slaughter signe là le meilleur roman de la série « Grant County » dont le final rendra fous les inconditionnels…

Le livre des choses perdues de John Connolly (j’ai lu)

David, 12 ans, est inconsolable depuis la mort de sa mère et se réfugie dans les livres pour fuir le remariage de son père. Un jour, il découvre un trou caché derrière les buissons au fond du jardin et se retrouve propulsé dans un monde de créatures hybrides sorties tout droit de son imagination. Grand prix littéraire du Web étranger 2009, Grand Prix de l’imaginaire, Prix Imaginales 2010.

Les coeurs fêlés de Gayle Forman (Pocket)

N’avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n’êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ? Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n’existent que dans la tête de son père. Dans cet enfer d¹humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l’empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l’aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister. Les Coeurs fêlés est un formidable roman d’amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l’impossible : devenir soi-même.

Paquebot d’Hervé Hamon (Points)

A bord de l’Imperial Tsarina, tous s’attendaient à une croisière paisible sur l’océan Indien : le savant amoureux d’une sulfureuse meneuse de revue russe, le théologien libertin, le chef mécanicien à particule, le financier sentimental, le magicien jaloux, l’animateur qui lit Homère… Pourtant, le voyage s’avère bien mouvementé, et il y en a pour tous les goûts : coups de théâtre, déclarations d’amour, meurtres… mais la fête continue !

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 comments on “Sorties Poches Mars 2011”

  1. Je viens de m’offrir « Cadres noirs » et « Meurtres entre soeurs » après les avoir découverts ici. Vive les vacances pour avoir le temps de les lire !

  2. Merci à tous, je suis moi aussi ravie de reprendre du service. Maintenant que ma fille fait ses nuits, j’espère pouvoir à nouveau alimenter mon blog!

    Si vous avez lu certains de ces romans et que vous souhaitez que j’ajoute des liens, donnez moi l’adresse exacte des billets 😉

  3. Contente de te lire à nouveau, Solenn !
    Je suis dépitée : rien ne me tente.
    Après 5 mois de lectures plus que mitigées, je ne sais plus vers quoi aller.

  4. Te voila de retour – quelle bonne nouvelle ! Merci pour cette liste qui me manquait a moi aussi.

    J’ai fait un billet il y a plusieurs mois sur ‘Les heures souterraines’ de Delphine de Vigan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *