4-etoiles.gif

compartiment-pour-dames.gif

Tout vient à point à qui sait attendre, je rends enfin ma copie pour le club de lecture des bloggeuses!

Depuis la mort de son père, Akhila s’est entièrement consacrée au bien-être de sa famille et ne s’est jamais mariée. A 45 ans elle souhaiterait
enfin prendre son envol, mais se heurte à la forte désapprobation de sa sœur, et d’une société indienne qui considère qu’une femme ne peut pas vivre seule. Pour réfléchir à sa situation, elle
part quelques jours dans le sud de l’Inde. Dans le train, elle partage un compartiment avec cinq autres femmes qui vont lui confier leurs propres histoires.

C’est la vie d’Akhila qui sert de fil conducteur au récit, entrecoupée par les témoignages de ses cinq compagnes de voyage. Des femmes
d’âges et de conditions différentes, mariées ou non, qui racontent leur quotidien, leurs drames, la difficulté à concilier le poids des traditions et leurs propres désirs.
Une adolescente confrontée à la mort de sa grand-mère, une femme qui se rend compte à quel point elle déteste son mari, une autre qui se réconcilie avec son
corps grâce à la natation…
Au-delà du thème de l’indépendance, toutes évoquent à leur façon et avec beaucoup de délicatesse
leurs relations avec les hommes,  la séduction, le rapport au corps et la sexualité. Les récits sont tous très différents et vont crescendo, le dernier témoignage étant sans
conteste celui qui a la plus forte dimension dramatique. J’ai un peu regretté que ce livre se présente finalement plus comme une succession de nouvelles que comme un roman à part
entière: j’imaginais qu’un véritable lien allait se créer entre les voyageuses, mais elles ne font finalement que se croiser… Malgré ce petit bémol, j’ai beaucoup aimé ces quelques portraits de
femmes qui dressent un tableau peu reluisant de la condition féminine en Inde.

Picquier poche 2004, 9,50€, 449 pages

***


Retrouvez tous les commentaires des participantes sur le blog de Sylire [Dommage
qu’aucun bloggeur ne se soit prêté au jeu, j’aurais bien aimé lire un avis masculin sur ce roman !]

Le prochain rdv du club de lecture: La vierge froide et autres racontars de Jorn Riel, à lire pour le 1er janvier.
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 comments on “Compartiment pour dames – Anita Nair”

  1. Sylire merci du conseil! Pour mon prénom effectivement il y a 2 « n », mais ce n’est pas bien grave 🙂

    Florinette merci pour le lien!

    Cathulu et Gambadou, au début du livre j’ai bien cru que j’allais moi aussi avoir du mal à monter dans le train, il m’a fallu quelques dizaines de pages avant d’accrocher…

    Hydromiel j’espère lire ton avis bientôt!

    Joelle oui c’est à mon avis le gros défaut de ce livre!

  2. Moi aussi, j’ai été un peu déçue par les histoires trop « individuelles » … cela ne m’a pas permis de rentrer vraiment dans le roman ni de m’attacher aux personnages.

  3. Si tu as du temps devant toi, je te conseille « les neufs visages du coeur » (près de 600 pages), encore plus abouti que « compartiment pour dames » et cette fois, une seule et même histoire. Merci pour ta participation Solenn !  
    (sur sur mail aux blogueuses j’ai écorché ton pseudo-ou prénom – désolée ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *