1968, la tension est grande à Memphis: une grève paralyse la ville et nous sommes à quelques semaines de l’assassinat de Martin Luther King. C’est dans ce contexte orageux que Smokey Dalton, un détective noir, reçoit la visite de Laura, une jeune femme blanche qui cherche à comprendre pourquoi sa mère lui a légué une importante somme d’argent. Smokey se retrouve alors sur la piste de son propre passé et de la mort brutale de ses parents.

« La route de tous les dangers » pioche dans plusieurs genres, à la fois polar, roman noir, chronique sociale, épisode historique… Ce roman original nous replonge dans une communauté afro-américaine en pleine crise: le racisme quotidien et la cohabitation difficile avec la population blanche, la violence des quartiers défavorisés, les positions radicales des Blacks Panthers, la figure malmenée de Martin Luther King. La fiction se mêle habilement à la réalité, et le personnage principal , qui s’interroge sur le rôle qu’il doit jouer dans sa communauté, se retrouvera un peu malgré lui pris dans la tourmente de l’histoire. Seul bémol, des dialogues trop présents alourdissent un peu le style et ralentissent inutilement l’intrigue. Mais que cela ne vous décourage pas de lire ce roman qui nous éclaire sur un tournant décisif de l’histoire des Etats-Unis, tout en offrant un très bon moment de détente.

Editions de l’aube, 378 pages, 21€
Sélection Polar Grand Prix des lectrices de Elle 2006

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 comments on “La route de tous les dangers – Kris Nelscott”

  1. Bonjour Jeremy,

    La 2ème enquête de Smokey Dalton est « A couper au couteau » (qui  vient de sortir en poche).  Le 3ème doit être « Blanc sur noir » et le 4ème « Les faiseurs d’anges ». Bonnes lectures!

  2. Je viens de terminer ce livre en à peine 2 nuits, et je cherche déjà à lire la suite!
    Il y a 4 romans avec Smokey Dalton mais lequel est le 2e? Merci de m’éclairer.

    Très bon roman sur une période historique, en tout cas ca me change un peu de Harry Bosch!

  3. bonjour
    je viens de commencer ce livre et voulant en savoir un peu plus sur l’auteur, que fais-je ? je tape son nom sur gogol et voilà !
    je trouve des ressemblances avec walter mosley que j’aime beaucoup, narration, athmosphere…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *