Un quai de gare, une chambre d’hôtel, Gabriel semble n’être que de passage dans cette petite ville bretonne. Pourtant il s’attarde, et trouve rapidement sa place parmi les habitants: Il épaule un patron de restaurant désemparé depuis l’hospitalisation de sa femme, fait tourner la tête de la jolie réceptionniste de l’hôtel, dépanne un couple de junkies… Bienveillant, serviable, toujours à l’écoute, mais quel secret peut donc bien cacher Gabriel, à quoi a-t-il voulu échapper en se réfugiant ici ?

Si Gabriel reste le pivot du groupe, le roman se concentre surtout sur ses compagnons rencontrés au fil du hasard, sur cette petite bande de personnages hétéroclites qu’il a fédéré autour de lui. Gabriel, lui, restera insaisissable jusqu’aux toutes dernières pages, jusqu’au coup-de-poing final. On comprend rapidement que son masque impassible cache quelque chose mais l’auteur sait jouer avec notre attente, entre sous-entendus feutrés et flashbacks mystérieux, et il crée ainsi une atmosphère étrange, teintée d’angoisse diffuse. J’ai beaucoup aimé la fausse légèreté de ce roman, dans l’histoire comme dans le style, cette façon d’évoquer le désespoir avec dérision qui m’a rappelé d’autres auteurs français que j’affectionne, Joël Egloff, Pascal Morin ou encore Laurent Graff… « La théorie du panda » est un roman troublant, qui m’a donné très envie de découvrir les précédents titres de Pascal Garnier!


Zulma 2008, 174 pages, 16,50€

Lu et aimé par
Clarabel, Gambadou, Laurent, Laure, Sylire



Rendez-vous sur Hellocoton !

8 comments on “la théorie du panda – Pascal Garnier”

  1. bon, et bien quand je lis tous les avis positifs sur ce livre, je me dis que je suis passée à côté… franchement, je n’ai pas vraiment marché dans cette histoire…et je ne me retrouve pas dans l’enthousiasme quasi général… ça arrive 🙁

  2. Je ne connais pas du tout mais je note, car l’atmosphère que tu nous décris me plait, et puis j’aime bien Egloff et Graff, leur style un peu original… donc ça devrait me plaire !

  3. Sylire oui c’est un roman étonnant et marquant!

    Ana et Aliénor n’hésitez pas à vous lancer dans cette lecture!

    Sophie j’ai entendu beaucoup de bien de « Comment va la douleur? », je pense que ce sera le prochain titre de Pascal Garnier que je lirai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *