The Walking dead 4

Blessé au cours d’une fusillade, le shérif Rick Grimes se réveille d’un long coma dans un monde qu’il ne reconnaît plus. Une grande partie de la population a été transformée en morts-vivants assoiffés de chair et de sang, et ses proches ont disparu. Il va se mettre à la recherche de sa femme et de son fils, et rejoindre un petit groupe d’humains qui tentent de survivre tant bien que mal.

The Walking Dead est une série d’horreur (déconseillée aux moins de 16 ans) adaptée de la BD créée par Robert Kirkman, qui compte 19 tomes à ce jour.

Au cœur de cette série post-apocalyptique,  il y a d’abord la question de la survie:  se nourrir, se déplacer, se défendre, se soigner, occupent nos personnages une bonne partie du temps. Si au cours de la première saison ils sont dans la nature et donc particulièrement vulnérables, ils trouveront refuge ensuite dans une ferme isolée (2ème saison) puis dans une prison (3ème saison). Ces moments de répit (tout à fait relatif) permettront de se concentrer un peu plus sur la psychologie des personnages et sur leurs relations, qui vont devenir de plus en plus complexes et intenses. Le groupe va tester plusieurs modes de fonctionnement, les liens se resserrer, les personnalités vont évoluer, s’affiner.

The Walking Dead 1

Rick Grimes (joué par Andrew Lincoln, vu notamment dans L’arnacoeur ou Love Actually) qui m’agaçait un chouïa dans la saison 1 dans son rôle de gentil shérif droit dans ses bottes et un peu lisse, va prendre de l’épaisseur, nourri par la colère et l’amertume. Mais mon chouchou reste Daryl Dixon, mèche rebelle et biceps saillants, le bad boy jamais avare d’une remarque désagréable mais toujours prêt à secourir la veuve et l’orphelin. Personnage créé pour la série (il n’existe pas dans la BD) il était un peu en retrait dans la première saison mais dispute désormais la vedette à Rick, grâce à la présence magnétique de l’acteur Norman Reedus.

Mieux vaut cependant ne pas trop s’attacher aux personnages, car les scénaristes n’hésitent pas à en sacrifier beaucoup, et d’autres font leur apparition, ce qui permet à la série de se renouveler sans cesse. S’il est difficile de vous parler des autres personnages sans vous en révéler trop, je trouve que le personnage de Carl, le fils de Rick, est lui aussi assez fascinant: Est-il possible de rester un enfant dans un tel monde? Ce sera une des questions majeures de la saison 3.

The Walking Dead 2

Le rapport entre les survivants et les morts-vivants est ici fort bien exploité. Ces derniers  constituent une menace, ce qui permet de maintenir une tension constante (on ne sait jamais quand un zombie va débouler pour grignoter un bras). Mais derrière chaque marcheur se cache aussi des parents, des enfants, des amis, ce qui donne quelques scènes très fortes et émouvantes, dans lesquelles certains personnages vont devoir affronter leurs proches qui ont été transformés.

Les personnages devenant rapidement experts en zigouillage de zombies, d’autres dangers vont apparaître au fil des épisodes, ce qui permet de relancer l’intérêt de la série, et les vivants vont se révéler plus terrifiants que les morts, dans un monde où il n’existe plus aucune règle et où seuls les plus forts peuvent survivre. Des luttes de pouvoir vont vite apparaître, au sein du groupe (lors des deux premières saisons, entre Rick et son meilleur ami Shane notamment) ou entre plusieurs groupes de survivants (avec l’apparition d’un personnage clé à la 3ème saison, Le Gouverneur).

D’habitude je ne suis pas particulièrement friande des films ou séries d’horreur, mais je trouve que de ce point de vue cette série reste plutôt accessible au grand public. Plus que quelques scènes sanguinolentes c’est peut-être la noirceur de cette série qui est déstabilisante, les espoirs d’un retour à une vie normale étant toujours étouffés dans l’œuf, et l’humanité semblant ici condamnée à disparaître à plus ou moins brève échéance. Mais malgré son côté très sombre, The Walking dead est définitivement ma série préférée du moment, j’ai regardé ces 3 premières saisons en moins de 3 mois et je suis impatiente de voir la saison 4, actuellement diffusée aux Etats-Unis.

The Walking dead 3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “[Série] The Walking Dead (saisons 1-2-3)”

  1. Très bel article. Je suis en plein milieu de la saison 3 depuis un moment, il va falloir que je reprenne cette série. Mais j’aime beaucoup aussi… Hop, billet ajouté! Bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *