Et si l’anorexie d’Emma n’était pas seulement due à l’indifférence de ses parents ou aux mots malheureux d’un petit ami? Une nuit, l’adolescente entend sa grand-mère d’origine polonaise prononcer deux noms inconnus, « Jacques » et « Sobibor« . A la mort de cette grand-mère tant aimée, la jeune fille découvre dans ses affaires un vieux cahier qui va bouleverser sa vie: le témoignage d’un français ayant œuvré dans le camp d’extermination de Sobibor, en Pologne.

Avec une grande puissance romanesque, ce livre mêle deux sujets a priori très éloignés l’un de l’autre, l’anorexie et les camps de la seconde guerre mondiale. Jean Molla évoque le fardeau du secret de famille, le pouvoir de la mémoire et de la transmission. Un roman fort et troublant.

Editions Gallimard Jeunesse 2003, 191 pages – 5 étoiles

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 comments on “[Roman Jeunesse] Sobibor – Jean Molla”

  1. ce livre est espoustouflant ! vraiment bien ecrit ! j’ai dû le lire pour un sujet en francais et je dois vous avouez que je n’ai pas manqué d’inspiration !!!!  c’est une histoire touchante et le mélange entre le passé et le present est super !! j’aimerais remercier cet auteur qui ecrit des livres qu’on ne se passe jamais de lire…

  2. j’ai adorée ce livre car il y a beaucoup d’action ,je suis pa d’accord avec les personne quidis que sobibor n’est pa bien je les bientot fini est  persse de le relire merci car ce livre est vraiment manifique

  3. Alors, moi je n’ai pas aimé ce livre; je l’ai trouvé limite prétencieux, pas vraiment interessant, un style beaucoup trop léger avec seulement des phrases type « sujet/verbe/complément » et en 3° j’avais des gens dans ma classe qui écrivaient mieux que ça.
    Perso, j’étais obligée de le lire, pour le lycée et j’avoue que je trouve un peu blasant d’être obligée de lire un livre comme celui là !
    Sinon je vous recommende plutôt « le meilleur des monde » d’Aldous Huxley, il fait au moins un peu réfléchir :).

  4. Ce livre est à la fois révélateur, beau et cruel. La détresse d’Emma, qui sait qu’elle glisse jusqu’au bas de la pente. Ses parents, qui essayent tant bien que mal de venir en aide à leur fille, pendant qu’elle refuse leur compassion par obstination.

    Longtemps après avoir lu Sobibor, j’ai été inconsolable. Comment, oui comment des hommes avait ils put tuer tant de gens innocents pendant cette guerre ? Ce n’était même pas de l’injustice, c’était une abomination, et ces êtres qui ont participés à ce projet sont marqués au fer brûlant à jamais. Là bas, dans les camps, c’était le lieu où les innocents mourraient et les assassins survivaient.

    Sobibor m’a même redonné le goût d’écrire, et j’ai commencé une nouvelle sur une Juive Polonaise pendant la guerre, qui pourrais se muer en livre, je ne sais pas.

    Merci Jean Molla, pour nous avoir transmis tant d’émotions, pour avoir écrit Sobibor, roman où la vérité vous donne des gifles, des gifles imméritées sans doute, mais qui ont des coupables.
    J’ai treize ans, et j’ai été boulversé.

  5. Se livre m’a pasionné,je suis en 3ème et je dois rendre une annalyse de ce livre pour la rentré j’ai cherché mais je n’ai pas trouvé quand est ce que jean molla a écrit ce livre.Est ce que c’est la date de publication?
    En tout cas ce livre est pour moi un des meilleurs que j’ai lus je peux vous affirmer que c’est un livre a lire et a connaitre.Il m’a vraimment touché,l’histoire parallèle d’emma ainsi que le camp d’extermination se marie si on cherche a en connaître le lien qui est important.Je vous remercie en tout cas de me renseigner sur la date de l’écriture de sobibor.ainsi que ,si vous le savez,le succès qu’il a rencontré a sa sortie (même si je pense que se fut un succès extraordinaire).

  6. un livre très fort. Je me suis toujours demandé comment des hommes avaient pu faire subir autant d’horreur à d’autres hommes. Ce journal nous montre comment un français vit cette horreur au quotidien, y participe tout en trouvant cela normal.

  7. Bonjour. Ta critique me donne envie de le lire. Je m’intéresse beaucoup à l’histoire, surtout quand il s’agit d’histoire vraie, du vécut. Je vais rajouter ce titre à ma liste de livre à lire. Merci

  8. Un roman époustouflant signé Jean Molla.
    Fidéle à lui-même cette auteur nous délivre ici une histoire boulversante et passionnant;difficile de demeurer netre face à une telle oeuvre. Personnellement j’ai adoré!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *