—————————————————————————————————————————————————-

Un hiver avec Baudelaire d’Harold Cobert (Le livre de poche)

Sa femme l’a mis dehors, son CDD n’est pas prolongé. Philippe est happé dans une spirale infernale et passe de l’autre côté de la barrière sociale : SDF, confronté à la dure loi de la rue, faite de solitude, de honte et de violence. Jusqu’au jour où il rencontre Baudelaire. Grâce à cet inénarrable compagnon d’infortune, et avec l’aide d’un vendeur de kebab, d’une riche veuve et d’une dame pipi, il réussit à remonter la pente. Et à retourner à une vie normale. Plongée sans fard dans le quotidien des plus démunis, Un hiver avec Baudelaire, en mêlant romanesque et réalité sociale, poésie et âpreté, nous rappelle à quel point est précaire l’équilibre qui régit nos vies.

—————————————————————————————————————————————————-

Les dents de l’amour de Christopher Moore (Le livre de poche)

San Francisco. La rencontre fortuite de Tommy, débarqué de son Midwest natal pour devenir le nouveau Jack Kerouac, et de Jody, une bouillonnante secrétaire de vingt-six ans, aurait pu donner une banale histoire d’amour. Seulement voilà, juste avant de faire la connaissance du jeune homme, la belle Jody a été mordue par Élie Ben Sapir, un vampire âgé de huit siècles qui a fait d’elle un nosferatu. Fort heureusement, Tommy l’écrivain tourmenté, tombé amoureux fou de Jody, veille au grain. Avec l’aide de ses collègues de l’équipe de nuit du supermarché où il travaille et d’un sympathique clochard, il n’aura de cesse de traquer le vieux démon pour défendre sa dulcinée. Après Godzilla dans Le Lézard lubrique de Melancholy Cove, les zombies dans Le Sot de l’ange ou la Mort herself dans Un sale boulot, Christopher Moore dynamite cette fois le mythe du vampire. À conseiller aux dépressifs.

—————————————————————————————————————————————————-

Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer (Le livre de poche)

Un homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant… Savoureuse et captivante, cette comédie de mœurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

—————————————————————————————————————————————————-

La deuxième vie de Fatima de Joanne DRYANSKY et Gerry DRYANSKY (Pocket)

En héritant de sa patronne, une comtesse du XVIe arrondissement de Paris, Fatima n’a rien perdu de ses qualités humaines : elle n’hésite pas à secourir à la fille de sa bienfaitrice, victime d’un compagnon violent. C’est ainsi que se poursuit l’histoire de Fatima Monsour, désormais célèbre femme de ménage au tempérament de feu et au destin radieux. Le thème de la violence conjugale prend une importance nouvelle quand Fatima elle-même doit faire face au retour de son mari qui conteste leur divorce et veut la reprendre comme… seconde épouse. Cette fable moderne aborde avec humour : violences domestiques, mariages forcés, radicalisation de l’Islam. Un roman plein de bonne humeur et de fantaisie, antidote à la morosité ambiante.

—————————————————————————————————————————————————-

Le goût des pépins de pommes de Katharina Hagena (Le livre de poche)

À la mort de Bertha, ses trois filles et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. À sa grande surprise, Iris hérite de la maison. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin, ses souvenirs font resurgir l’histoire émouvante et tragique de trois générations de femmes. Un grand roman sur le souvenir et l’oubli.

—————————————————————————————————————————————————-

Orages ordinaires de William Boyd (Points Seuil)

Par une succession de terrifiantes coïncidences, le jeune climatologue Adam Kindred se retrouve suspecté de meurtre. Pour échapper à la police et au tueur à gages lancés à ses trousses, sa seule issue est de se défaire de tous les signes extérieurs de son identité et de rejoindre la multitude de ces exclus anonymes qui hantent la capitale londonienne.

—————————————————————————————————————————————————-

Mort de Bunny Munro de Nick Cave (Points Seuil)

Bunny Munro écume la côte sud de l’Angleterre pour vendre des produits de beauté et forniquer à tout-va. Lorsque sa femme se suicide, il emmène sur la route son fils de neuf ans. Tandis que Bunny colporte sa marchandise et son sex-appeal, Bunny Junior attend dans la voiture, explorant le monde à travers son encyclopédie. À mesure que leur étrange odyssée se poursuit, les fantômes qui entourent Bunny se mettent à sortir de l’ombre pour réclamer leur dû.

—————————————————————————————————————————————————-

Le premier amour de Véronique Olmi (le livre de poche)

Une femme prépare un dîner aux chandelles pour fêter son anniversaire de mariage. Elle descend dans sa cave pour y chercher une bouteille de vin, qu’elle trouve enveloppée dans un papier journal dont elle lit distraitement les petites annonces. Soudain, sa vie bascule : elle remonte les escaliers, éteint le four, prend sa voiture, quitte tout. En chacun d’entre nous repose peut-être, tapie sous l’apparente quiétude quotidienne, la possibilité d’être un jour requis par son premier amour…

—————————————————————————————————————————————————-

Le faiseur d’histoires de Stephen Fry (Folio SF)

Michael Young écrit une thèse sur la jeunesse d’un sombre personnage : Adolf Hitler. Une rencontre sur un parking va changer le cours de sa vie. Et celui de l’histoire de l’humanité tout entière. Avec l’aide du professeur Leo Zuckermann, physicien, il va se lancer dans une entreprise un peu folle, mais ô combien noble : éviter au monde les années de dictature nazie, la guerre et l’horreur des camps d’extermination. Pour cela, c’est simple : des petites pilules. Plutôt que d’essayer de tuer le Führer, tous deux vont s’assurer que ses parents ne puissent jamais mettre d’enfant au monde. Et le plan fonctionne. Pour Michael, qui revient à lui dans ce nouveau monde avec ses anciens souvenirs, la transition va être un peu abrupte. Le monde a changé. Pas forcément comme il l’espérait d’ailleurs. Stephen Fry réécrit l’histoire avec beaucoup d’intelligence et d’application, laissant découvrir au lecteur qu’il y a toujours pire que le pire.

—————————————————————————————————————————————————-

L’annonce de Marie-Hélène Lafon (Folio)

Paul a quarante-six ans. Paysan, à Fridières, Cantal. Cinquante trois hectares, en pays perdu, au bout de rien. Il n’a pas tout à fait choisi d’être là, mais sa vie s’est faite comme ça. Paul n’a qu’une rage : il ne veut pas finir seul, sans femme.
Annette a trente-sept ans. Elle est la mère d’Eric, bientôt onze ans. Elle n’a jamais eu de vrai métier. Elle vient du Nord, de Bailleul. Annette a aimé le père d’Eric, mais ça n’a servi à rien, ni à le sauver du vertige de l’alcool, ni à faire la vie meilleure. Alors elle décide d’échapper, de recommencer ailleurs, loin. D’où l’annonce. Paul l’a passée. Annette y a répondu.
Sauf qu’il y a les autres. Le fils silencieux, et la mère d’Annette. Et les autres de Paul, ceux qui vivent avec lui à Fridières. Les oncles, propriétaires des terres. Et la sœur, Nicole, dix-huit mois de moins que Paul, qui n’a pas de mari pas d’enfant. L’Annonce, nouveau roman de Marie-Hélène Lafon, raconte cette histoire d’amour.

—————————————————————————————————————————————————-

L’histoire très ordinaire de Rachel Dupree d’Ann Weisgarber (Points Seuil)

Rachel, la cuisinière de Chicago, et Isaac, l’ex-soldat Buffalo, ont de quoi être fiers. Premiers fermiers noirs des Badlands, des terres ingrates du Dakota du Sud, ils sont à la tête de 160 acres et d’un petit cheptel. Malgré la sécheresse, l’isolement, les coyotes, Isaac s’obstine à acheter toujours plus de terrain, pour enfin être l’égal des Blancs. Mais Rachel se prend à rêver d’une autre vie.

—————————————————————————————————————————————————-

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 comments on “Sorties poches Avril 2011”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *