Purge de Sofi Oksanen (Le livre de poche)

1992, fin de l’été en Estonie. L’Union soviétique s’effondre et la population fête le départ des Russes. Sauf la vieille Aliide, qui redoute les pillages et vit terrée dans sa ferme. Lorsqu’elle trouve dans son jardin Zara, une jeune femme que des mafieux russes ont obligée à se prostituer à Berlin, meurtrie, en fuite, elle hésite à l’accueillir. Pourtant, une amitié finit par naître entre Zara et elle. Aliide aussi a connu la violence et l’humiliation… A travers ces destins croisés pleins de bruit et de fureur, c’est cinquante ans d’histoire de l’Estonie que fait défiler Sofi Oksanen.

—————————————————————————————————————————————————-

Un jour de David Nicholls (10/18)

Lui, Dexter, issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant. Elle, Emma, d’origine modeste, charmante qui s’ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions. Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre. D’année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s’aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble. Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises…

 

—————————————————————————————————————————————————-

Rosa Candida de Audur Ava Olafsdottir (Points)

Une étreinte furtive avec Anna, un bout de nuit, et Arnljotur s’est retrouvé père d’une petite fille. A vingt-deux ans, il abandonne sa famille et quitte sa terre d’Islande, avec dans ses bagages, quelques boutures de Rosa candida, une rose à huit pétales qu’il cultivait avec sa mère. Il part redonner vie à une roseraie à l’abandon dans un monastère gardé par un moine cinéphile. Un jour, Anna réapparaît pour lui confier sa fille, Flora Sol. Et si l’amour pouvait naître?

—————————————————————————————————————————————————-

Parti tôt, pris mon chien de Kate Atkinson (Le livre de poche)

Leeds dans le Yorkshire. Une journée ordinaire s’annonce pour Tracy Waterhouse, chef de la sécurité dans un centre commercial. Jusqu’à ce qu’elle fasse un curieux achat, qui va faire basculer sa vie… Rebondissements et fausses pistes abondent dans ce roman qui empoigne le lecteur dès la première page et le tient en haleine jusqu’à la fin. Des années 1975 à aujourd’hui, Kate Atkinson nous plonge dans un univers d’un réalisme cru : tueurs en série, prostituées assassinées, enfants enlevés, policiers véreux, mais à sa sauce : c’est drôle, truffé de jeux de mots et d’allusions littéraires. Parti tôt, pris mon chien confirme, s’il en était besoin, que Kate Atkinson est un des grands écrivains de notre temps.

—————————————————————————————————————————————————-

Un autre monde de Barbara Kingsolver (Rivages Poches)

À travers l’histoire de Harrison William Shepherd, Barbara Kingsolver signe une fresque enlevée et nous plonge au cœur des événements les plus tumultueux du XXème siècle.
Ce personnage inoubliable nous entraîne dans un voyage épique, de la ville de Mexico dans les années 30 – où il rencontre Frida Kahlo, Diego Rivera et Trotsky, leader politique en exil, – à l’Amérique de Roosevelt et J.Hedgar Hoover, en plein maccarthysme.

—————————————————————————————————————————————————-

Pense à demain d’Anne-Marie Garat (Babel)

Dernier volume d’un grand roman séculaire qui débute en 1913 avec Dans la main du diable, et se poursuit dans les années 1930 avec L’Enfant des ténèbres, Pense à demain couvre une période qui s’étend des années 1960 à septembre 2010. On y retrouve, trente ans plus tard, les personnages dont les destins dessinent le portrait tragique du siècle. Mais qui « tourne la manivelle » de l’Histoire ? De quel sordide passé aux crapuleuses ramifications mêlant politique et affairisme, les uns et les autres sont-ils comptables ? De quels terribles marécages — et parfois quels charniers — s’élèvent les existences ? Qui a pouvoir de désigner le visage du crime, d’absoudre sa face et d’abolir son image ? Comment naissent les histoires ? Sinon par leur fin, souvent. Ainsi le présent est-il prescrit par hier, et demain, illisible, chiffré au passé, souvent très antérieur.

—————————————————————————————————————————————————-

La balade de Lila K. de Blandine Le Callet (Le livre de poche)

Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n’ont plus droit de cité…

—————————————————————————————————————————————————-

Le rêve d’Amanda Ruth de Michelle Richmond (Pocket)

Le rêve d’Amanda Ruth était d’entreprendre un voyage en Chine sur les traces de ses ancêtres jusqu’à l’un de ces vieux villages, le long des rives du Yangtze, sur le point d’être alors engloutis par la construction du colossal barrage des Trois-Gorges. Mais ce voyage, Amanda Ruth ne le fera jamais car elle a été mystérieusement et sauvagement assassinée à l’âge de dix-huit ans dans sa petite ville de l’Alabama… Quatorze années ont passé. Jenny, son amie d’enfance, remonte le Yangtze avec les cendres d’Amanda dans une boite en fer rouge afin de les disperser non loin des Trois-Gorges. Tout en se laissant submerger par des souvenirs empreints de tristesse et de nostalgie, elle fera surtout le choix de réorienter sa vie…

—————————————————————————————————————————————————-

Crépuscule irlandais d’Edna O’Brien (10/18)

Edna O’Brien écrit ici le roman tumultueux et enfiévré de l’amour maternel. II faudra un long chemin à Eleanora pour comprendre la vraie nature de sa mère, Dilly, qui pour elle avait toujours représenté le poids de la morale et de la tradition. Dilly avait eu beau vouloir dans sa jeunesse échapper à son destin de fille d’Irlande, elle était revenue au pays, résignée, et s’était mariée, après sa tentative avortée de fuite aux États-Unis. Sa fascination pour New York, son premier travail comme bonne à tout faire, et puis le rêve qui tourne court et, dès son retour, l’installation à Rusheen, cette campagne perdue où elle a vécu la majeure partie de sa vie : elle a tout le temps de se les remémorer dans l’hôpital de Dublin où elle attend un diagnostic. Agée et malade, elle ne désire plus qu’une visite de sa fille, à qui elle n’a jamais cessé d’envoyer des lettres aimantes et fascinées. Eleanora, elle, a fui très jeune pour Londres l’étouffante campagne irlandaise. Elle y est désormais célèbre et détestée pour ses romans sulfureux. Quand enfin elle se rend au chevet de sa mère, c’est en coup de vent : elle prétexte un rendez-vous, et part retrouver un amant. Dans sa précipitation, elle oublie son journal intime… Quand elle s’en aperçoit, sa panique est vaine : la vie affranchie et passionnée qu’elle y consigne a sans doute tendu à sa mère un troublant miroir où celle-ci a pu reconnaître l’ombre de ses désirs passés. Eleanora découvrira, trop tard, la dimension de l’amour que lui vouait Dilly.

—————————————————————————————————————————————————-

Des gens très bien d’Alexandre Jardin (Le livre de poche)

Tandis que mon père s’endort peu à peu contre moi, je lui parle une dernière fois : Plus tard, tu ne pourras pas vivre avec le secret des Jardin. Il te tuera… Tu feras un livre, Le Nain Jaune, pour le camoufler. Au même âge que toi, j’en ferai un, Des gens très bien, pour l’exposer. Et je vivrai la dernière partie de ta vie… La mienne. Dors mon petit papa, dors… Ce livre aurait pu s’appeler « fini de rire ». C’est le carnet de bord de ma lente lucidité. A. J.

—————————————————————————————————————————————————-

La mélodie des jours de Lorraine Fouchet (J’ai lu)

Lucie, mère célibataire d’une fillette de 11 ans, est atteinte d’un cancer du sein. Alors qu’elle se retrouve seule dans une nouvelle vie, face à sa maladie, c’est sur un site Internet appelé Site des voisins, que Lucie va découvrir au fil de son traitement de vraies amitiés et faire la connaissance de Charlie.

—————————————————————————————————————————————————-

Les disparues de Vancouver d’Elise Fontenaille (Le livre de poche)

Pourquoi sortir l’affaire des disparues de Vancouver au moment des Jeux olympiques ? Parce qu’elle en est le négatif absolu… D’un côté, les cimes, la blancheur, la glace, l’exploit, la vitesse, les corps vainqueurs [ …]. De l’autre, la noirceur, un gouffre au cœur de la ville, les corps vaincus, détruits… E.F. A Vancouver, les prostituées du downtown eastside disparaissent. Soixante-neuf déjà. Parmi elles, Sarah, jolie, rieuse, pleine de vie. Mais qui se soucie du sort de ces filles qui vendent leur corps pour un peu d’héroïne ? A partir d’un fait divers, un roman émouvant et lucide sur la condition des femmes indiennes.

—————————————————————————————————————————————————-

Parle moi d’amour de Philippe Claudel (Le livre de poche)

Femme

Les enfants ! Comme si tu les connaissais ! Tu t’en es préoccupé de tes enfants ?

Homme

J’ai toujours eu leurs photos sur mon bureau !

Femme

Et c’est en les regardant en photo que tu les as élevés peut-être ? C’est toi qui les as torchés ? Tu t’es réveillé la nuit lorsqu’ils étaient malades ? Tu les as consolés quand ils pleuraient ? Tu les as emmenés au zoo, au cirque, au jardin d’enfants, au Luxembourg pousser des bateaux, faire du poney ?

Homme Chaque année je faisais le père Noël !

Femme

Tu l’as fait deux fois ! Et en plus tellement mal qu’ils t’ont reconnu tout de suite ! Et les anniversaires ? Tu étais là pour les anniversaires avec les copines et copains qui dévastaient systématiquement l’appartement, se gavaient de bonbons et vomissaient ensuite leurs chamallows dans tous les coins ? C’est toi qui t’es fait engueuler par les instituteurs, les professeurs, les principaux, les proviseurs ?

—————————————————————————————————————————————————-

Jpod de Douglas Coupland (J’ai lu)

A Vancouver, Ethan Jarlewski et ses collègues, tous de parfaits geeks, sont développeurs de jeux vidéo. Leurs tournois de Tetris et leurs recherches d’informations futiles sur Internet les préoccupent plus que la mission d’intégrer un personnage de tortue dans un jeu de skate-board.

—————————————————————————————————————————————————-

Fièvre d’ombres (Les chroniques de MacKayla Lane – Tome 5) de Karen Marie Moning (J’ai lu)

MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d’un assassinat aussi cruel qu’inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l’Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

—————————————————————————————————————————————————-

Le théorème de Cupidon d’Agnès Abecassis (Le livre de poche)

Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais elle fuit les histoires d’amour. Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu’à conclure. Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. Enfin, c’est ce qu’ils croient… Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie romantique à deux voix, l’une féminine, l’autre qui a mué.

—————————————————————————————————————————————————-

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments on “Sorties Poches Février 2012”

  1. Le billet que je préfère sur ce blog 🙂 C’est toujours agréable d’être informé des nouveautés poches !
    Parmi ta selection, je choisirais « Rosa Candida » et « Le rêve d’Amanda Ruth »… envie d’évasion peut-être ? 🙂

  2. Purge fait toujours partie de ma liste d’envies sur Amazon… je suis bien contente de voir qu’il sort en poche: je vais peut-être finir par l’acheter!
    Mais dans la liste il y en a déjà 2 pour lesquels c’est trop tard, je n’ai pas attendu. Mais je ne regrette absolument pas.

  3. Très bonne idée, les sorties « poche » par mois.
    Une autre catégorie qui m’intéresserait aussi: les nouveautés par lieux d’action (Afrique, Asie …)mais ce n’est sans doute pas toujours possible …
    Bien amicalement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *