Le voyage d’hiver d’Amélie Nothomb (Le livre de poche)

Zoïle est tombé éperdument amoureux de la douce Astrolabe, mais la jeune femme consacre tout son temps à Aliénor, une romancière géniale quoique légèrement attardée. Par dépit, il décide de détourner un avion et de l’envoyer percuter la tour Eiffel. A moins que…

—————————————————————————————————————————————————-

Juliet, Naked de Nick Hornby (10/18)

A Gooleness, petite station balnéaire surannée du nord de l’Angleterre, Annie, la quarantaine sonnante, se demande ce qu’elle a fait des quinze dernières années de sa vie… En couple avec Duncan, dont la passion obsessionnelle pour Tucker Crowe, un ex-chanteur des eighties, commence sérieusement à l’agacer, elle s’apprête à faire sa révolution. Un pèlerinage de trop sur les traces de l’idole et surtout la sortie inattendue d’un nouvel album, Juliet, Naked, mettent le feu aux poudres. Mais se réveiller en colère après quinze ans de somnambulisme n’est pas de tout repos ! Annie est loin de se douter que sa vie, plus que jamais, est liée à celle de Crowe qui, de sa retraite américaine, regarde sa vie partir à vau-l’eau… Reste plus qu’à gérer la crise avec humour et plus si affinités…

—————————————————————————————————————————————————-

Cinquième avenue de Candace Bushnell (Le livre de poche)

Habiter la Cinquième Avenue à Manhattan, c’est le symbole même de la réussite ! Alors, quand une dame très riche et très âgée meurt, on se bouscule pour reprendre son penthouse – actrice, journaliste, avocate -, prétexte pour Candace Bushnell, l’auteur du fameux Sex and the City, à faire défiler une savoureuse galerie de personnages…

—————————————————————————————————————————————————-

Une femme simple et honnête de Robert Goolrick (Pocket)

Winsconsin, 1907. Ralph Truitt attend, fébrile, sur le quai de la gare. Dans sa main, la photo d’une femme. Malgré ses 54 ans et sa fortune, l’homme d’affaires est troublé comme un adolescent. Après 20 ans de veuvage, il a enfin décidé de se remarier. Et Catherine Land a répondu à son annonce. Une femme simple et honnête, bien plus jeune que lui, qui vient vivre dans cette petite ville de campagne. Mais un échange de lettres peut receler bien des secrets. Lorsqu’elle descend du train, Truitt découvre qu’elle n’est pas la femme de la photo. Que vaut donc une relation qui commence par un mensonge ?

—————————————————————————————————————————————————-

Les jumelles de Highgate d’Audrey Niffenegger (Pocket)

Inséparables jumelles, Valentina et Julia héritent d’un appartement au coeur de Londres. Ce legs vient de leur tante, énigmatique soeur de leur mère, à laquelle elle n’avait pas parlé depuis plus de vingt ans. Le testament est clair : Valentina et Julia hériteront définitivement du bien après y avoir vécu un an sans interruption et sans que jamais leur mère n’y mette les pieds. Intriguées, les deux jeunes filles emménagent dans l’immeuble victorien, tout près du célèbre cimetière de Highgate. Très vite, l’atmosphère dangereusement romantique du lieu les intrigue, les séduit et, bientôt, les ensorcelle…

—————————————————————————————————————————————————-

La veuve de Gil Adamson (10/18)

Canada, 1903. Mary Bolton, l9 ans, vient de tuer son mari. Poursuivie par ses beaux-frères, des jumeaux géants et roux assoiffés de vengeance, la jeune veuve s’enfuit. En chemin, elle rencontre une série de personnages hauts en couleur auxquels elle s’attache un temps avant de toujours reprendre la route. Gil Adamson bâtit un grand récit picaresque, à la fois captivant et émouvant, celui de la plongée volontaire d’une jeune femme dans les espaces du Grand Nord américain.

—————————————————————————————————————————————————-

Lune captive dans un oeil mort de Pascal Garnier (Points Seuil)

Martial et Odette viennent d’emménager dans une résidence paradisiaque du sud de la France, loin de leur grise vie de banlieue. Les Conviviales offrent un atout majeur : protection absolue et sécurité garantie – pour seniors uniquement. Assez vite, les défaillances du gardiennage s’ajoutent à l’ennui de l’isolement. Les premiers voisins s’installent enfin. Le huis clos devient alors un shaker explosif : troubles obsessionnels, blessures secrètes, menaces fantasmées du monde extérieur. Jusqu’à ce que la lune, une nuit plus terrible que les autres, se reflète dans l’œil du gardien… Avec beaucoup d’humour et de finesse, malgré la noirceur du sujet, Pascal Garnier brosse le portrait d’une génération à qui l’on vend le bonheur comme une marchandise supplémentaire. Une fin de vie à l’épreuve d’un redoutable piège à rêves.

—————————————————————————————————————————————————-

Le diable vit à Notting Hill de Rachel Johnson (Le livre de poche)

L’argent ne fait pas le bonheur… même quand on habite un square privé de Notting Hill, l’adresse la plus branchée, la plus recherchée, la plus snob de Londres. Prenez Clare et Mimi. Elles ont moins de quarante ans, sont mariées, copines, voisines, mènent une existence de rêve. Jusqu’au jour où débarque un milliardaire américain, célibataire, la tentation incarnée. Chassés-croisés amoureux et intrigues immobilières se succèdent alors sur la verte pelouse et ce coin de paradis si cher payé se révèle infernal. Notting Hill ? Notting Hell plutôt ! La tranquillité des beautiful people vole en éclats. Et le lecteur, lui, éclate de rire.

—————————————————————————————————————————————————-

La maison des lumières de Didier Van Cauwelaert (Le livre de poche)

À vingt-cinq ans, Jérémie Rex, boulanger à Arcachon, est entré dans un tableau de Magritte. Là, il a retrouvé pendant quatre minutes trente la femme de sa vie, au temps où elle l’aimait encore… Mais comment recréer le bonheur dans la réalité ?

—————————————————————————————————————————————————-

Les poissons ne connaissent pas l’adultère de Carl Aderhold

Tout juste relookée, Julia, à la veille de ses quarante ans, éprouve le besoin d’échapper à sa vie de femme mariée, de mère, de caissière et saute dans le premier train pour Toulouse. Elle y croise d’étranges passagers: Colette, la vieille dame, amoureuse de deux hommes ; Germinal, le contrôleur anarchiste ; Jean-Pierre, l’éternel dragueur ; une formation de choristes rock’n roll… Et Vincent, spécialiste des bestiaires médiévaux. « Les poissons ne connaissent pas l’adultère », écrit l’un des auteurs qu’étudie Vincent. Mais les héros de ce magnifique Paris-Toulouse ne sont que des humains… Dans ce voyage de toutes les fantaisies, Julia va tenter de renouer avec une vie plus juste, plus légère, plus libre.

—————————————————————————————————————————————————-

J’aimerais revoir Callaghan de Dominique Fabre (Le livre de poche)

Jimmy Callaghan, c’était mon pote anglais à l’internat. Il fumait des Benson et mettait les bouts en passant par un trou dans le grillage. Je l’ai revu vingt ans plus tard. Il avait une grosse valise. De retour d’Australie, il était bronzé et SDF. Trop fort ! On est redevenus un peu amis. Puis il est parti en me laissant sa valise. C’est moi qui la lui ai rapportée. Dix ans étaient passés. Calla était gérant d’un pub et avait une sale vieille tronche d’Anglais. C’était triste. Quoique. Il y a aussi des femmes, des enfants, des amours, des voyages, des fugues, des bitures et des galères immobilières. Une vie. On a tous en nous quelque chose de Callaghan.

—————————————————————————————————————————————————-

La forêt des mânes de Jean-Christophe Grangé (le livre de poche)

Jeanne Korowa n’a fait qu’une erreur. Elle cherchait le tueur dans la forêt. C’était la forêt qui était dans le tueur comme l’enfant sauvage au fond de l’homme.

—————————————————————————————————————————————————-

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 comments on “Sorties Poches Mai 2011”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *