Hortense et Queenie
est un roman polyphonique, un récit à 4 voix. La première à prendre la parole est Queenie Bligh, une jeune londonienne dont le mari Bernard n’est pas revenu des Indes à la fin de la seconde guerre mondiale. Contrainte de louer des chambres pour survivre, elle héberge notamment Gilbert, un jeune jamaïcain qui a servi dans la R.A.F. La femme de Gilbert, Hortense, a toujours souhaité vivre en Angleterre, mais ce pays qui a bien du mal à se relever après des années de guerre, le racisme ambiant, cette chambre sale et étriquée, tout ça ne ressemble vraiment pas à ce dont elle avait rêvé.
L’angleterre de l’après-guerre reste le coeur du roman, mais l’intrigue fait des allers-retours dans le temps et l’espace : On découvre progressivement la jeunesse d’Hortense en Jamaïque, l’enfance de Queenie dans la campagne anglaise, les difficultés de Gilbert au sein d’une armée profondément raciste,  celles de Bernard qui se retrouve à combattre à l’autre bout du monde. La vie n’est pas tendre avec nos quatre personnages, confrontés à la guerre, à l’intolérance, à la cruauté, à la trahison. S’ils sont peu sympathiques au début du roman, ils deviennent au fil des évènements terriblement attachants. Chacun d’entre eux va devoir réviser ses certitudes, abandonner ses illusions. J’ai une faiblesse particulière pour le personnage d’Hortense : Malgré ses grands airs, elle est d’une candeur désarmante, et on a le coeur qui se serre quand elle découvre cette angleterre décrépie, et que la réalité égratigne méchamment ses rêves de petite fille. Hortense et Queenie (le titre original, Small Island, me semble mieux correspondre à l’esprit du roman) est une belle saga, une galerie de portraits très émouvante!
Editions de la table ronde (Quai Voltaire) 2006, 444 pages, 22€
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 comments on “Hortense et Queenie – Andrea Levy”

  1. Je l’ai vu à la biblio et j’hésitais à chaque fois de le prendre, je ne pourrais pas t’expliquer pourquoi et en même temps dès que je cherchais un ouvrage à chaque fois je tombais sur ce livre là. Maintenant je me laisserais certainement tentée.

  2. Je l’ai lu et j’ai beaucoup aimé. Les différents points de vue, les différentes frustrations et déceptions, un portrait de l’Angleterre coloniale..et beaucoup de choses encore vraies aujourd’hui. effectivement je suis d’accord avec toi, les personnages évoluent, ils ont leurs failles et on se met à les apprécier au fur et à mesures qu’on les comprend mieux.

     

  3. Il fait partie de ceux que j’avais noté « à lire absolument »…. mais il n’est pas à la bibliothèque, et le budget est un peu serré ces temps-ci… mais je ne désespère pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *