[Roman] Hunger Games – Suzanne Collins

Dans un monde futur, les Etats-Unis n’existent plus et le territoire est désormais divisé en 12 districts plus ou moins pauvres, sous la coupe de l’opulent Capitole. Afin de maintenir une atmosphère de terreur, chaque année sont organisés les Hunger Games, un jeu télévisé durant lesquels 24  adolescents (2 par district, une fille et un garçon) sont désignés et enfermés dans une arène ultra-sophistiquée. Ils doivent alors se battre à mort jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Pour cette 74ème édition, c’est la jeune et délicate Prim Erdeven qui est tirée au sort pour le district 12. Mais sa sœur aîné, Katniss, qui prend soin de sa famille depuis la mort de leur père, se porte volontaire pour la remplacer.

Si vous avez raté le début, voici donc comment débutent ces fabuleux Hunger Games. J’ai un peu hésité à rédiger ce billet, vous devez être nombreux à avoir déjà lu cette série en 3 volumes, dont le premier tome a récemment été adapté au cinéma. Si ce n’est pas le cas, je ne saurais trop vous recommander de le faire d’urgence… Pour cette trilogie, l’auteur s’est inspiré à la fois de la télé-réalité et du mythe de Thésée, dans lequel de jeunes hommes et femmes étaient livrés en sacrifice au Minotaure.  Un cocktail très réussi auquel il faut ajouter quelques ingrédients savoureux : Un genre à la mode, la dystopie, un style nerveux et fergie little pokies efficace, de nombreux rebondissements qui ne laissent aucun répit au lecteur ; des personnages attachants mais jamais caricaturaux, et une héroïne à la forte personnalité; et enfin une histoire d’amour (Katniss est partagée entre Peeta, son concurrent dans l’arène, et Gale, son ami d’enfance) assez touchante pour combler l’esprit fleur bleue qui sommeille en chacune d’entre nous, sans pour autant verser dans le romantisme dégoulinant. Suzanne Collins a ainsi su doser les éléments essentiels pour créer une série profondément addictive.

Si j’ai adoré les deux premiers tomes, j’ai en revanche été un peu déçue par le 3ème et dernier épisode. Suzanne Collins a sans doute voulu aller là où on ne l’attendait pas, ce dernier volume est donc plein de surprises mais il  insiste trop à mon avis sur la face sombre des personnages. Certaines scènes sont particulièrement violentes, et je souhaite bien du courage au réalisateur qui s’attaquera à l’adaptation sur grand écran de ce 3ème volet. Enfin ce dernier volume répond bien à THE question, Gale ou Peeta, mais le choix de Katniss en demi-teinte ne contentera sans doute aucun lecteur. Je quitte à regret l’univers des Hunger Games sur cette note finale un peu amère… (Mais il me reste encore à voir l’adaptation ciné!)

Tome 1 : Hunger Games, Pocket Jeunesse 2009/
Tome 2 : L’embrasement, Pocket Jeunesse 2010/
Tome 3 : La révolte, Pocket Jeunesse 2011/

(la bande annonce du film)

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Solenn