Fatigué de mettre en valeur du thon au mercure ou de la mayonnaise à la dioxine, un graphiste végétarien spécialisé dans le packaging de produits alimentaires décide de rompre avec le ‘système’ et de s’offrir une semaine de vacances hors des sentiers battus. Oui mais où?  Le Proche-orient ? Trop hostile. (…) Les Etats-Unis ? Trop accueillants. Et un sens de l’humour discutable. (…) L’Australie ? Trop loin. La Turquie ? Trop près. Il opte finalement pour l’Albanie, l’un des pays les plus pauvres d’Europe, et embarque avec lui son meilleur ami, son ‘cricri’,  pour un voyage qui sera (forcément) épique. L’aventure, d’accord, mais à l’étranger, est ce bien raisonnable ?

Problèmes de communication et d’orientation, peur de l’inconnu, quiproquos divers et variés, Philippe Ségur use (et abuse ?) des situations rocambolesques auxquelles un touriste peut être confronté dans un pays étranger, a fortiori dans une contrée peu fréquentée comme l’Albanie. Froussards et nombrilistes, pétris d’angoisses et de préjugés sur la population locale, nos deux anti-héros vont transformer leur voyage en une fuite sans fin. Persuadés de rompre avec le système ultra-consommateur dans lequel ils évoluent d’habitude, ils ne font pourtant qu’en rechercher les codes et les repères rassurants, et incapables d’abandonner leurs réflexes de nantis, ils ne verront finalement pas grand chose du pays qu’ils traversent.  Le ton sarcastique et les ficelles un peu répétitives agaceront sans doute plus d’un lecteur, mais j’ai pour ma part beaucoup apprécié l’humour grinçant et excessif de ce Vacance au pays perdu !


Buchet-Chastel 2008, 241 pages, 18€
Clarabel & Julie ont aimé, Amanda Meyre & Anne-Sophie ont été déçues.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 comments on “Vacance au pays perdu – Philippe Segur”

  1. Gene j’espère que tu auras l’occasion de le lire bientôt, je suis curieuse d’avoir ton avis!

    Amanda non je n’ai pas lu d’autres titres de cet auteur mais j’avais noté ‘Poetique de l’égorgeur’ suite à quelques billets élogieux sur la blogosphère.

  2. j’ai remarqué, après coup, que « vacance » ne porte pas de « s »… très significatif, en fait 🙂
    as tu déjà lu d’autres livres de cet auteur, j’ai envie de réitérer, quand même..

  3. Déjà , losque j’ai entendu à la télé l’auteur, j’ai eu bien envie de lire le livre, et de savoir que tu as apprécié, Solenn, ça me conforte dans mon choix 🙂
    Merci

  4. Kathel c’est un humour un peu particulier, j’ai bien aimé mais je comprends que tout le monde n’adhère pas!

    Gambadou je trouve en plus cette rentrée littéraire particulièrement tristounette, pour l’instant je n’ai lu que des histoires de guerre, d’enlèvement, de deuil..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *