Catégorie : 4 étoiles – Recommandés

Spirales – Tatiana de Rosnay

4-etoiles.gif

Hélène est une bourgeoise à la vie lisse, femme d’un éditeur parisien, mère et grand-mère
comblée. Son existence sans aspérités s’écoule tranquillement entre réceptions et activités bénévoles. Mais un coup de tête la conduit un jour dans le lit d’un inconnu… qui meurt d’une crise
cardiaque entre ses bras. Affolée, Hélène s’enfuit en oubliant son sac à main dans la chambre du défunt.

Menée sur un rythme très dense, cette spirale de mensonges et de mauvais choix est angoissante à souhait. On frissonne devant la vie d’Hélène
qui s’effrite peu à peu, devant ses certitudes qui s’écroulent, devant le vernis social qui s’écaille.. Un thriller psychologique très réussi!

Plon 2004, 201 pages, 16€
Le site de Tatiana de Rosnay

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Roman] L’ombre du vent – Carlos Ruiz Zafon

En 1945, le jeune Daniel vit seul avec son père, libraire à Barcelone. Un soir, celui-ci le conduit au « cimetière des livres oubliés », une mystérieuse et gigantesque bibliothèque fréquentés par quelques passionnés. Daniel y choisit un livre, L’ombre du vent. Cette lecture va l’emmener dans une quête hallucinée sur les traces de son auteur, un certain Julian Carax, dont l’existence reste entourée de mystères.

L’ombre du vent tient tout à la fois du roman d’aventures, du récit d’apprentissage et de l’enquête surnaturelle. Fantômes, amours impossibles, secrets, scènes noyées dans la nuit et le brouillard, créent une atmosphère envoûtante. Si la subtile imbrication des différentes histoires rend la lecture parfois un peu difficile, cela reste un roman enthousiasmant.

Grasset 2004/ Pocket 2013 – Note/4 etoiles

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ensemble c’est tout – Anna Gavalda

4-etoiles.gif



Quatre personnages abîmés par la vie, un peu sauvages et perdus, tentent de s’apprivoiser: Il y a Camille, femme de ménage et artiste
contrariée; Philibert, l’aristocrate désargenté, féru d’histoire et hypersensible; Frank, le cuisinier rustaud qui doit s’occuper de sa grand-mère Paulette, de plus en plus dépendante.

Anna Gavalda séduit par la simplicité de son écriture, la justesse de ses dialogues, le grain de folie de ses personnages. Pas d’effets
superflus ou d’intrigue fouillée, elle mise sur l’humour et les sentiments, sans jamais tomber dans la mièvrerie. Malgré quelques longueurs, c’est un livre qui touche au cœur!

« Ensemble c’est tout » a déjà une belle carrière, puisque plus de 500 000 exemplaires ont
été écoulés depuis sa sortie.

Le Dilettante 2004, 603 pages, 22€

A lire aussi: Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, recueil de nouvelles publié chez J’ai lu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Trois médecins – Martin Winckler

En 1999, Martin Winckler connaissait son premier succès de librairie grâce à La maladie de Sachs dans lequel il racontait le quotidien d’un médecin généraliste, Bruno Sachs. Dans Les trois médecins, l’on retrouve notre héros quelques années plus tôt, pendant ses études de médecine. Parallèlement à une histoire d’amitié entre quatre futurs médecins, leurs amours et leurs emmerdes, Martin Winckler dresse le portrait de la médecine dans les années 70: le carcan rigide des études, les humiliations et les conflits au sein des facs, le combat pour le droit des femmes (avortement et contraception), la remise en question de la place du médecin et de son rapport au patient, ou les premiers scandales pharmaceutiques (comme celui du distilbène).

La construction du roman, inspirée de Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas, est assez complexe. Ce roman polyphonique alterne les époques, les points de vues, les articles médicaux. Les Trois médecins est un livre foisonnant qui réussit le tour de force d’être à la fois divertissant et instructif, porté par le talent de Martin Winckler pour évoquer des tranches de vies.

P.O.L 2004/Folio 2006 – Note/4 etoiles

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Roman] Ceci n’est pas un roman – Jennifer Johnston

Depuis trente ans, Imogen est persuadée que son frère Johnny, un excellent nageur, n’est pas mort noyé. Elle raconte son adolescence auprès de ce frère tant aimé, le manque d’affection de leurs parents, l’arrivée du séduisant Bruno au sein de la famille. Et la lente progression du drame qui va aboutir à la disparition de son frère, et à son propre séjour dans une clinique spécialisée. Dans une vieille malle Imogen découvre aussi le journal intime de son arrière grand-mère, anéantie par la mort d’un de ses fils.

Sous forme d’un séduisant pêle-mêle textuel (extraits de différents journaux intimes, poèmes, lettres), l’auteur aborde les sujets les plus romanesques: l’amour, la folie, la mort, les secrets de famille, les tourments de l’adolescence. Mais ces thèmes plutôt classiques n’apparaissent jamais banals sous la plume légère et mélancolique de Jennifer Johnston. Un très joli roman porté par le personnage d’Imogen, très émouvant dans sa fragilité et sa solitude.

Belfond 2004, 195 pages, 18€ /

Rendez-vous sur Hellocoton !