Catégorie : Lectures

[Pop-up] La maison hantée – Jan Pienkowski

la maison hantée

 J’adore les livres-jeux, à rabats, les tirettes, les pop-up… Je m’en donne à cœur joie avec les livres de ma fille, mais celui-là il n’est que pour moi (parce qu’il fait un-peu-peur quand même).

La maison hantée de Jan Pienkowski est un grand classique, publié pour la 1ère fois en 1979 et réédité récemment par les éditions Nathan. Il n’y a pas vraiment d’histoire (une personne que l’on ne voit pas guide un médecin dans sa maison particulièrement lugubre) ou en tous cas elle n’est qu’un prétexte pour visiter une à une les pièces de cette maison hantée.

Dès l’entrée le ton est donné avec un tableau qui semble vous suivre du regard, les placards de la cuisine cachent des mets peu ragoutants et la salle de bains est occupée par de drôles de bestioles. Dans la chambre je vous déconseille d’ouvrir l’armoire ou d’entrouvrir le rideau du baldaquin… Bouh! Et que veut donc ce maudit chat noir qui les suit partout? La visite du docteur s’achèvera (littéralement) dans le grenier. Un pop-up baroque et terrifiant, qui fourmille de détails et de surprises (n’oubliez pas de jeter un oeil par la fenêtre), j’ai adoré!

la maison hantée entrée la maison hantée salle de bains

La maison hantée de Jan Pienkowski, éditions Nathan, 12 pages (à partir de 4 ans environ) – 5 étoiles
Challenge Je lis aussi des albums 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Recueil de nouvelles] Nouvelles d’ados – Prix Clara 2013

prix clara

Créé en 2006 en mémoire de Clara, décédée à 13 ans des suites d’une malformation cardiaque, le Prix Clara récompense  chaque année les lauréats d’un concours de nouvelles réservé aux adolescents de moins de 17 ans. Le jury, présidé par Erik Orsenna, est composé de onze personnalités du monde des lettres et de l’édition. Tous les bénéfices de la vente de ce livre seront versés à l’Association pour la recherche en cardiologie du foetus à l’adulte (ARCFA) de l’hopital Necker – Enfants malades.

Ce recueil est donc composé des six nouvelles sélectionnées pour cette édition 2013, et j’ai vraiment été épatée par la qualité de tous ces textes, même si certains m’ont plus touchée que d’autres selon leurs thèmes.

  • J’ai particulièrement aimé Le rouge d’un champ de coquelicots de Benjamin Joly, l’histoire d’un petit garçon qui rencontre une fillette attendant chaque matin le bus magique qui va l’emmener très loin de chez elle. Un sujet fort traité de façon très douce et délicate.
  • Vim Corpus Tulit est l’histoire choc d’une rencontre entre un médecin et une femme battue, j’ai été époustouflée par le style très maitrisé et par la maturité de l’auteur sur ce sujet délicat.
  • Lavi’s jean d’Eugénie Ribault est sans doute la nouvelle la plus originale puisque le narrateur est un jean, qui nous raconte toutes les étapes de sa vie, de sa fabrication dans des ateliers insalubres d’un lointain pays par des ouvriers malades et exploités à l’armoire d’une petite fille trop gâtée.

Le livre contient 3 autres nouvelles, Hyperbole d’Irène Bertherat (qui dresse le portrait d’un professeur plutôt antipathique, le style m’a fait un peu penser à Amélie Nothomb) Sombre dessin de Marie Bouvier (l’histoire d’un jeune peintre particulièrement doué, mais la chute de l’histoire change toute la perspective du récit) et Tel un martyr d’Elorn Gouasdoué (l’histoire d’un prisonnier placé sous la surveillance d’un gardien menaçant, et là aussi gare à la chute!).

Je vous recommande donc chaudement ce livre, non seulement parce qu’en l’achetant vous participerez à une bonne  action, mais aussi parce que c’est un excellent recueil de nouvelles, tout simplement.

Si vous souhaitez participer à l’édition 2014, vous trouverez toutes les infos sur le blog du Prix Clara.
Nouvelles d’ados, Prix Clara 2013, Editions Héloïse d’Ormesson, 118 pages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Album] Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore – William Joyce

les fantastiques livres volants

Amoureux des mots, des histoires et des livres, Morris Lessmore remplit chaque jour le livre de sa vie, y consignant ses joies et ses peines, ses espoirs et son savoir. Mais un jour le vent se met à souffler si fort qu’il disperse tout le savoir de Morris et tous les mots de son livre. Errant au hasard Morris croise une jeune femme et ses livres volants (alors que son propre livre reste cloué au sol) qui le guident vers une énorme bibliothèque. Il y passera le reste de sa vie, prenant soin de ses compagnons de papier, conseillant des lectures à tous ceux qui le souhaitent. Un jour il doit partir, et c’est une petite fille qui prendra sa place, guidée à son tour par le livre de Morris, qui sait désormais voler lui aussi.

les fantastiques livres volants 006

Je me suis vraiment régalée avec cet album repéré chez George il y a quelques mois. C’est un très bel hommage à la lecture, un MAGNIFIQUE album superbement illustré (dans un style rétro années 50). Il y a tout un jeu entre les illustrations en noir et blanc (quand le personnage a tout perdu) et la couleur (les passants récupèrent leurs couleurs quand Morris leur donne un livre). C’est un récit métaphorique sur tout ce que peut nous apporter la lecture, l’évasion, le savoir, le bonheur, le sentiment de n’être jamais seul, le lien social, la transmission… Prenez soin de vos livres, lisez les surtout, et ils prendront soin de vous.

les fantastiques livres volants 008

J’ai tellement aimé cet album que je l’ai lu 3 fois de suite, et je le conseille chaudement à tous les amoureux des livres, petits et grands. Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore est l’adaptation d’un dessin animé tout aussi splendide réalisé par William Joyce, pour lequel il a reçu l’Oscar du meilleur film d’animation en 2012,  et que vous pouvez voir en cliquant ici.

Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore, Bayard jeunesse 2013 – 5 étoiles
Challenge Je lis aussi des albums
Challenge Petit Bac (Catégorie Objet)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rentrée littéraire 2013 #2: La cravate, La reine de la baltique, Avoir un corps

2ème partie de mes lectures dans le cadre de l’opération « Rentrée littéraire – lecteurs VIP » du site Entrée Livre (vous pouvez retrouver la 1ère partie ici).

 

la cravate entree livreLa cravate de Milena Michiko Flasar (éditions de l’olivier, août 2013) – Note/4 etoiles

« Dans le parc, il était le seul salaryman. Dans le parc j’étais le seul hikikomori. Quelque chose clochait en nous. Lui aurait du être dans son bureau, dans l’un des grands immeubles; et moi j’aurais du être dans ma chambre, assis entre mes quatre murs. Nous n’aurions pas du nous trouver ici, ou du moins faire comme si c’était notre place ».

Deux japonais se retrouvent chaque jour dans un parc. L’un est un salaryman, un employé d’une cinquantaine d’années qui déballe chaque jour le bento préparé par sa femme à laquelle il n’ose pas avouer qu’il a perdu son emploi. L’autre est un hikikomori, selon un terme japonais qui désigne ces jeunes qui se coupent du monde en s’enfermant pendant des mois. Ces deux hommes vont se confier l’un à l’autre, remonter le fil de leurs vies respectives pour comprendre comment ils en sont arrivés là.  L’un se raccroche désespérément à une promesse faite à sa femme au début de leur mariage, une promesse qui leur a permis de continuer à vivre après une terrible épreuve. Le plus jeune se sent coupable des  tentatives de suicide de deux de ses amis.

J’ai été émue par les confidences de ces deux hommes, par la relation qui se noue entre ces deux solitudes, par l’écho que chacun trouve dans le regard de l’autre malgré leurs différences. Un livre court, très bien écrit, d’une intensité et d’une délicatesse rare, qui m’a beaucoup touché. Avec Daffodil Silver, c’est le titre que j’ai préféré dans cette sélection.

Retrouvez mon avis plus détaillé sur Entrée Livre. C’est aussi un livre voyageur, si vous avez envie qu’il fasse une escale chez vous envoyez moi un petit mail 😉 (Offre réservée aux blogueurs et/ou lecteurs que je connais déjà un peu).
Challenge Petit Bac (Catégorie Objet)
——————————————————————————————————————————————————

avoir un corpsAvoir un corps de Brigitte Giraud (Stock, août 2013) – 1 etoile

Un roman qui suit une jeune femme uniquement à travers l’histoire de son corps, ses sensations.  On est ici plutôt dans l’exercice de style, ce qui m’a vite agacée,  et l’écriture m’a rebutée, les paragraphes très courts,  les anecdotes sans intérêt qui s’enchaînent… Ce livre n’est pour moi qu’un collage de sensations qui ne laisse aucune place à l’émotion et au plaisir de lecture.  Le seul livre de la sélection que j’ai fini par abandonner.

Retrouvez mon avis plus détaillé sur Entrée Livre.
Challenge Petit Bac (Catégorie Partie du corps)

——————————————————————————————————————————————————

la reine de la baltique entree livreLa reine de la baltique de Viveca Sten (Albin Michel, septembre 2013) – 3 etoiles

En pleine saison touristique le corps d’un homme est retrouvé sur une plage de l’ile de Sandhamn. Est ce un suicide, un accident, un meurtre? Quand une femme est assassinée peu de temps après dans un petit hôtel de l’île, le doute n’est plus permis, il y a un tueur sur l’île.

On suit d’un côté l’enquête menée par Thomas Andreasson, et de l’autre Nora, son amie d’enfance, juriste en vacances sur l’île, mère de deux enfants, qui va jouer bien malgré elle un rôle dans la résolution de l’énigme. J’ai bien aimé cette alternance de deux points de vue différents qui permet d’apporter un certain rythme à l’histoire, ainsi que le décor de ce roman situé à Sandhman, dans l’archipel de Stockholm, où beaucoup de Suédois vont passer leurs vacances. Sinon c’est un polar plutôt classique, agréable à lire mais sans surprise.  A priori il s’agit du premier tome d’une série.

Retrouvez mon avis plus détaillé sur Entrée Livre.
Challenge Petit Bac (Catégorie Lieu)

Avec ces trois titres je dépasse le 1% de cette rentrée littéraire pour le Challenge lancé par Hérisson (j’ai lu 8 titres pour l’instant). En route pour le 2%?

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Roman] Arizona Tom – Norman Ginzberg

arizona tom 015

Pourquoi ai-je eu envie de lire ce roman?

il faisait partie d’une sélection spéciale Premiers Romans du Club des Testeurs d’Amazon dans laquelle je pouvais choisir deux titres. Mais j’ai découvert ensuite qu’il ne s’agissait pas du tout d’un premier roman puisque sous le pseudo de Norman Ginzberg se cache en fait Jean-Christophe Giesberg (frère de Franz-Olivier) qui a déjà écrit plusieurs livres.

C’est quel genre ?

Mi-polar, mi-western.

L’histoire en deux mots :

Un shérif désabusé d’une petite ville d’Arizona va essayer de prouver l’innocence d’un enfant sourd et muet, qu’il a trouvé au milieu du désert traînant un cadavre démembré. Une étrange relation va se nouer entre ces deux solitaires, alors que les notables de la ville sont persuadés de la culpabilité du gamin et voudraient bien le  pendre haut-et-court.

Un sous-titre?

Le môme, le shérif et les truands.

La 1ère phrase:

Je m’appelle Miller, Ocean Miller.

Si ce livre était une musique ce serait…

Si ce livre était un plat ce serait…

« du mouton faisandé et des fayots sans goût ».

Si c’était une boisson, ce serait

Du bourbon, « de l’authentique Kentucky aux notes de miel sauvage et de tabac blond ».

J’ai aimé:

L’atmosphère qui se la joue western sans avoir peur du cliché (Saloon, putes au grand cœur, jolies veuves pas franchement éplorées, brutes alcooliques à la gâchette facile, indiens…). Les personnages, rustiques et attachants. Le ton, à la limite de la parodie.

J’ai moins aimé:

Le style un peu lourd : trop d’adjectifs tue l’adjectif et à chaque fois qu’un nouveau personnage apparaît, l’auteur se sent obligé de nous dérouler son (long) CV.

Un livre à offrir à…

Un cinéphile nostalgique  qui avait 14 ans en 1968.

Bref… 

Sans être un coup de cœur, c’est un roman avec lequel j’ai passé un bon moment.

Une note:Note/4 etoiles

Une question subsidiaire:

Y’aura-t-il une suite ? La fin du roman peut le laisser penser.

Si ça vous tente…

Arizona Tom de Norman Ginzberg, 219 pages, éditions Héloïse d’Ormesson, août 2013

Challenge 1% littéraire
Challenge 50 états, 50 billets (Arizona)
Challenge Petit Bac (Catégorie Lieu)

Rendez-vous sur Hellocoton !